Indiscrète

La lingerie-corseterie française a toujours été synonyme de qualité, de finesse, d’élégance, de confort et de durabilité ! Enviée à travers le monde, elle n’a pas résisté au développement de la consommation de masse et à la concurrence de l’Asie et d’ailleurs. Alors que l’entreprise de lingerie Indiscrète, 100% Made in France, poursuit son combat pour rebondir, notamment via la vente solidaire de la collection Soutien, Mayday est allé à la rencontre de celles qui sont fières de porter au plus près d’elles un produit français de qualité. #SauvonsLingerieIndiscrete

La fabrication française de lingerie représente moins de 0,5% des ventes en valeur et 0,20% en volume. Pourtant, la France a la chance de disposer de l’ensemble des savoir-faire nécessaires à la fabrication d’articles de lingerie : les armatures sont par exemple fabriquées à Villeurbanne (Rhône), la dentelle à Calais (Nord), les broderies à Villers-Outréaux (Nord)…

Charlyne, 30 ans, se présente comme une femme assez ronde, qui rencontrait des difficultés à trouver de la lingerie de qualité, adaptée à sa taille. Obligée de racheter régulièrement des soutiens-gorge inconfortables et de mauvaise qualité, elle a découvert la marque Indiscrète grâce à une amie, voilà 7 ans.

7 ans plus tard, Charlyne a toujours son premier soutien-gorge Indiscrète ! Si elle achetait en grande surface, elle a depuis changé ses habitudes, préférant « investir à long terme ». Aujourd’hui, elle est heureuse de pouvoir porter des parures qui la mettent en valeur, « on trouve souvent en grande surface des produits plus attribués à des personnes d’un certain âge lorsqu’on qu’on commence à dépasser les tailles standards… ».

L’une des principales difficultés pour les fabricants de lingerie française reste le coût de la main d’œuvre. En effet, la lingerie féminine fait appel à un véritable savoir-faire. Chez Indiscrète, la fabrication d’un soutien-gorge nécessite l’assemblage de 42 pièces et prend une heure de temps alors qu’il suffira d’une vingtaine de minute pour un concurrent de la grande distribution.

Une qualité de fabrication qui a un effet direct sur le prix des produits, souvent élevé par rapport à la concurrence étrangère. Charlyne le sait, mais elle défend son choix d’acheter des produits locaux et de participer au soutien de l’activité de son pays « je sais d’où vient le produit, je sais qu’il a été confectionné par des femmes et non par des robots, par des petites mains innocentes, ou par des femmes travaillant comme des acharnées à la chaîne… »

Sylvie, quant à elle, est cliente de la marque depuis seulement un an après avoir découvert l’usine lors d’une visite organisée par la marque « j’ai été charmée par cette entreprise, par la qualité des produits, la beauté des tissus et le conseil apporté par les vendeuses pour offrir une solution sur-mesure à leurs clientes ». Un niveau de qualité inexistant dans la grande distribution.

A toutes celles qui hésitent à franchir le pas de la fabrication française pour l’achat de leur lingerie, Charlyne lance un appel : « Toutes les femmes de France devraient pouvoir un jour se dire, je suis fière de porter au plus près de moi un produit 100 % français et réalisé avec soin et minutie par des personnes passionnées ».

Il reste encore 12 jours pour participer à la vente solidaire de la collection Soutien sur la boutique en ligne d’Indiscrète, une collection dédiée au sauvetage de l’entreprise qui doit permettre de dégager rapidement le maximum de trésorerie pour le rebond d’Indiscrète.

Par Bastien de Breuvand

Total
20
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*