arjowiggins

Le journal Maine-Libre se fait l’écho d’une initiative originale des salariés d’Arjowiggins qui ont décidé d’organiser une vente exceptionnelle de 26 œuvres, dont 23 dessins d’auteurs de BD, ce dimanche 3 février au château de Courtanvaux à Bessé-sur-Braye.

Les salariés d’Arjowiggins, producteur mondial de papier recyclé placé en redressement judiciaire et pour lequel un appel d’offres a été déposé dans nos colonnes, se battent pour rester à la page et organisent une exposition et une vente d’œuvres notamment de bandes dessinées, afin de présenter leur savoir-faire, leur histoire et leur papier. Ils ont décidé de faire appel aux dessinateurs, puisque le papier est leur support de travail, comme l’indique Fabrice Fournier au journal Maine-Libre.

C’est notamment grâce au soutien de Samuel Chauveau, directeur de la librairie Bulle qui est spécialisée dans la bande dessinée, que l’évènement a pu avoir lieu. « Tout de suite Samuel nous a dit : je vous accompagne. Il connaissait la situation de l’usine. Il nous a ouvert son carnet d’adresses et nous a dit de contacter les auteurs de BD de sa part », raconte Fabrice Fournier au journal Maine Libre.

D’autres œuvres seront présentes en plus des dessins d’auteurs de bandes dessinées, Yann Arthus Bertrand a par exemple fourni deux photos, Tian, artiste de street art, a fourni une sérigraphie. Parmi les signatures, le journal Maine-Libre se fait l’échos de Étienne Davodeau, Emmanuel Lepage, Étienne Le Roux, Felix Meynet, Pierre Makyo …

Rendez-vous est donc donné, ce dimanche 3 février au château de Courtanvaux à Bessé-sur-Braye, pour découvrir l’exposition. Pour ceux qui ne pourront pas s’y rendre, ils peuvent se consoler en découvrant quelques une des œuvres que nous vous recommandons sur le journal Maine-Libre.

Par Cyprien de Girval

Total
6
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.