Nice Matin

Dans son édition du 7 novembre, Le Figaro Entrepreneur propose de plonger au cœur des entreprises en difficulté et met en lumière le concept du « Syndrome de Cendrillon », qui caractérise les entreprises en difficulté ou en perte de vitesse qui ont du potentiel pour être redynamisées ! Tour d’horizon de ces entreprises que l’on appelle le plus communément des « pépites » et qui peuvent être de véritables « princesses ».

D’un côté, il y a les entreprises en difficulté, celles qui font l’objet d’une procédure collective victimes soit d’une mauvaise gestion ou d’une évolution de leur secteur d’activité. Ce sont parfois des filiales, délaissées par leur maison-mère, à l’image de l’imprimerie Nice Colors, reprise à la barre du tribunal par Ugo Chanteur alors qu’elle avait été laissée à l’abandon, sans aucune organisation interne, sans aucune vision d’avenir. Pour se relancer, son repreneur a mené un véritable combat, opérant un changement en profondeur du fonctionnement de l’entreprise pour la repositionner sur une production haut de gamme d’excellente qualité.

De l’autre côté, il y a les entreprises « sous-performantes », parfois aussi délaissées, ou fragilisées par un accident de parcours (perte d’un client, impayé…) et qui peuvent elles aussi être redynamisées. C’est le cas de l’entreprise Tissage Moutet, implantée dans le Béarn (64). Après avoir subi de plein fouet le choc pétrolier, la concurrence du textile asiatique et les délocalisations elle a su sauver son savoir-faire en misant sur une transformation de l’intérieure menée par Benjamin Moutet, alors aux commandes de l’entreprise. Il n’a pas hésité à mettre la main à la pâte pour s’immerger pendant de longues semaines au cœur des différentes activités de l’entreprise pour mettre en lumière les points de blocage et identifier les solutions. Après avoir réduit les coûts de fonctionnement, réévalué ses prix, développer son site internet, sa boutique en ligne et sa présence sur les réseaux sociaux, s’être attelé à l’international et avoir mis en lumière son patrimoine industriel, l’entreprise Tissage Moutet est de nouveau sur les rails !

Dénicher sa Cendrillon est une vraie mission. Les experts du secteur conseilleront aux repreneurs attirés de bien évaluer le potentiel de leur cible en veillant à se concentrer sur celles qui subissent des accidents de parcours plutôt que celles qui sont confrontées à des difficultés structurelles liées à leur marché. Et pour les trouver, le plus simple est peut-être encore de venir les dénicher sur Mayday Mag…

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.