gilets jaunes

Le mercato bat son plein en ce début d’année 2019. C’est au tour de Serge Pelletier de quitter Brunswick Avocats pour lancer Rescue, un cabinet d’avocats au nom évocateur, spécialisé en restructuring et droit immobilier.

La motivation du fondateur est claire : « J’ai créé le cabinet à un instant de ma vie professionnelle où je voulais faire ressortir la vision que mes clients ont lorsqu’ils travaillent avec moi, ce que je n’arrivais pas à faire ressortir avec Brunswick. Lorsque l’on exerce dans un cabinet éponyme, même si l’on imprime sa marque, on reste dans un carcan. »

L’ADN de Rescue repose sur deux piliers : être le dernier recours et être capable de dresser un diagnostic transversal rapidement pour faire appel aux bons spécialistes et composer l’équipe la plus adaptée à chaque dossier.

rescue avocats
De gauche à droite : Serge Pelletier, Constance Verroust-Valliot, Hélène Gilliot, Sophie Dunet

Les avocats de l’équipe, très actifs sur le segment du small et midcap, interviennent chaque année sur des dossiers de place. Même si l’équipe intervient régulièrement aux côtés des créanciers et co-contractants, souvent aux côtés des repreneurs, c’est sur l’entrepreneur en difficulté que Serge Pelletier a souhaité centrer sa mission : « Je ne me sens jamais aussi utile que quand je suis aux côtés de l’entrepreneur à un moment de sa vie où il est difficile pour lui de se confier à ses proches et à ses équipes, à un moment ou le lien avec les actionnaires est parfois rompu et alors que les organes de la procédure demeurent l’émanation de l’autorité du tribunal ».

Taillée pour de belles PME, l’équipe qui est composée d’un associé et deux collaboratrices ayant exercé trois métiers essentiels au monde du retournement – (collaborateur) d’administrateur judiciaire, auditeur et banquier des affaires spéciales – est un mélange subtil d’expérience et de complémentarité.

Serge Pelletier est un oiseau rare du marché du restructuring et non pas seulement par sa carrure imposante et sa passion pour le karaté. Entrepreneur dans l’âme, c’est un avocat tout terrain, qui est aussi à l’aise avec les chiffres que les lettres et apprécie tout autant l’amiable que le judiciaire. Après avoir exercé 4 ans auprès d’administrateurs judiciaires, il a rejoint Cédric Colaert, à l’époque responsable du département restructuring chez Arthur Andersen, auprès de qui il a travaillé pendant 2 ans. C’est d’ailleurs ce dernier qui l’envoie chez Jean-Dominique Daudier de Cassini, à l’époque avocat responsable du restructuring chez Archibald Andersen, avant qu’il ne rejoigne Brunswick pendant 12 ans pour y diriger la pratique restructuring pendant 8 ans.

L’équipe est également composée de l’expérimentée Constance Verroust-Valliot qui fait partie des 7 membres fondateurs de l’ARE et qui, après un passage auprès d’administrateurs judiciaires, a été à la tête des affaires spéciales de la Société Générale pendant une quinzaine d’années.

Hélène Gilliot, sa collaboratrice depuis 3 ans, est quant à elle très investie dans les dossiers immobiliers du cabinet et enfin, Sophie Dunet est leur assistante.

Par Cyprien de Girval

 

Total
51
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.