rebond

Cette semaine, Mayday vous partage l’aventure de l’entreprise vendéenne Etao qui a réussi à renaître à la suite d’une période de difficultés l’ayant conduite à être placée en procédure de redressement judiciaire, convertie en liquidation judiciaire. Nous sommes début 2015 et les deux associés décident de créer une nouvelle structure juridique en prenant appui sur leurs forces pour relancer l’activité.

Fondée en 2001, Etao Géoressources était une entreprise spécialisée dans la géothermie (chauffage par récupération de la chaleur contenue dans le sol) qui rassemblait une petite centaine de salariés répartis sur quatre sites d’exploitation en Vendée. Elle commercialisait ses produits dans toute la France, en Suisse, en Belgique.

Confrontée au recul du marché de la géothermie depuis 2008, à une concurrence accrue de l’Asie sur le marché de l’aérothermie ainsi qu’à une baisse des constructions d’habitation neuve, l’entreprise a traversé des difficultés aboutissant à sa liquidation judiciaire et au licenciement économique des 57 salariés de l’époque. Pour autant, les deux associés ont décidé d’y croire encore et de maintenir l’activité sur la base de ce qu’ils avaient construit jusqu’à présent.

Ils décident de poursuivre l’activité de dépannage et d’entretien à domicile des pompes à chaleur installées depuis 2001 en créant une nouvelle structure qu’ils baptiseront Etao Ebea. Pour cela, l’entreprise a deux points forts : d’abord une maîtrise parfaite de l’ensemble de la chaîne de la géothermie, de la fabrication des pompes à chaleur jusqu’à l’installation du matériel, en passant par l’entretien. Ensuite, une base de 4500 clients avec lesquels ils ont su conserver un lien.

Sur cette base, ils vont petit à petit parvenir à relancer les activités historiques de fabrication et d’installation de pompes à chaleur via deux agences et profiter du contexte règlementaire plus favorable pour se développer en réalisant la majorité de leur activité dans le remplacement de systèmes de chauffage dans les habitations existantes. En effet, l’Etat propose des aides en faveur du remplacement des équipements de chauffage au fuel par des équipements moins polluants, c’est une opportunité à ne pas manquer. En 2017, Etao réalise un chiffre d’affaires d’environ 1,5 millions d’euros et compte 14 salariés, dont certains sont des anciens de l’ancienne structure Etao Géoressources.

Afin d’évoquer l’épreuve traversée, François Raveleau, le dirigeant d’Etao, aime à prendre l’image de la fusée Apollo 13 qui, ne pouvant faire demi-tour à la suite d’un problème technique, a dû poursuivre son voyage jusqu’à la Lune afin d’utiliser son attraction gravitationnelle pour revenir sur Terre. Une période durant laquelle l’équipage a su garder espoir.

Etao, c’est avant tout deux entrepreneurs qui ont su rebondir à la suite de cette crise, en s’appuyant sur leurs forces, sur les nouvelles opportunités de marché et sur le lien qu’ils ont su tisser et conserver avec leurs clients.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.