France Loisirs

Mayday évoquait hier la situation de France Loisirs qui doit se réinventer pour assurer sa pérennité. La nouvelle secoue le secteur de l’édition et affecte les amoureux du livre. Mayday souhaite relayer l’initiative du romancier Edouard Brasey qui a lancé une pétition pour réveiller les consciences et tenter de sauver le premier club de livres en France.

France Loisirs, ce n’est pas une librairie comme les autres, c’est avant tout une grande famille qui réunit les gens autour d’une passion commune : le livre. Une famille qui prend soin de choisir, de sélectionner et de mettre en avant de nombreux auteurs passionnés, qu’ils soient connus ou dans l’ombre. Une famille qui accompagne ses lecteurs et fait rayonner la culture française sur son territoire.

Le projet de transformation de l’entreprise est ambitieux. Adrian Diaconu, président du groupe, souhaite le mettre en œuvre en limitant l’impact social et recherche les fonds nécessaires pour y parvenir. Les principaux groupes éditoriaux ont été sollicités pour accorder un prêt au club, certains ont joué le jeu mais ce n’est pas encore suffisant. Le secteur de l’édition peine à trouver des soutiens de la part des banques et des fonds d’investissement. Le romancier Edouard Brasey lance donc un appel à tous ceux qui se sentent concernés et qui peuvent faire bouger les choses pour permettre à France Loisirs de porter encore longtemps, haut et fort, les couleurs de la littérature française.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières… A l’heure où nous rédigeons ces lignes, ils sont déjà plus de 2300 à avoir apporté leur soutien en signant la pétition. France Loisirs a deux mois pour trouver une solution.

Par Bastien de Breuvand

Pour signer la pétition, c’est par ici : Pétition France Loisirs

Sur le même thème :

#Actu : France Loisirs, réagir pour ne pas mourir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*