épicerie

Mayday souhaite relayer l’épreuve que traverse l’épicerie Bio-Logique, installée depuis 13 ans à Chemillé en Anjou, dans le Maine et Loire (49). Contrainte d’éponger les dettes d’un autre magasin à Angers, elle risque la faillite. La mobilisation est forte pour sauver la boutique.

Reprise en 2012 par Michel Rino, également propriétaire de la boutique d’Angers, cette épicerie offre à ses 75 clients quotidiens une autre façon de consommer, favorisant les produits issus d’une agriculture biologique. Gérée chaque jour par 4 salariés, elle fonctionne parfaitement et gagne à se développer davantage.

Ce n’est pas le cas de la boutique d’Angers qui semble souffrir d’une concurrence importante qui l’a rendue fragile, risquant d’entraîner dans sa chute son homologue chemilloise.

A l’initiative des salariés, clients, associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, producteurs locaux et politiques sont invités à se mobiliser pour sauver la boutique. Une réunion publique s’est tenue mercredi 16 mai afin qu’ils puissent tous réfléchir à une solution. Parmi celles évoquées, la reprise de l’épicerie en coopérative et l’implication de tous ceux qui le souhaitent dans le projet que ce soit en donnant de son temps, des idées ou en soutenant le projet financièrement.

Il est possible de contacter l’épicerie Bio-Logique au 02 41 65 38 80 ou via leur page facebook.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.