caby

Le charcutier Jean Caby, spécialiste de la saucisse cocktail, en redressement judiciaire depuis le mois de décembre 2017 a obtenu un nouveau sursis de la part du Tribunal de commerce de Lille qui rendra sa décision le 6 juin prochain, à la fin de la période d’observation.

Malgré un carnet de commandes plein, l’entreprise Jean Caby, basée à Saint-André (59) et fleuron de l’industrie du Nord, a dû faire face à une perte de rentabilité en raison d’un outil industriel vétuste qui ne lui permettait pas d’obtenir la rentabilité souhaitée. Le projet de déménagement de la production dans la nouvelle usine de Comines a pris beaucoup de retard, notamment en raison, semble-t-il, du désengagement de l’un des fonds d’investissement qui finançait l’opération.

Ce mercredi 16 mai, un nouveau plan financier était présenté devant le tribunal avec la possibilité d’entrée au capital de deux nouveaux investisseurs.

Une excellente nouvelle qui redonne espoir aux 240 salariés que compte l’entreprise et qui seront fixés sur son avenir dans trois semaines.

Par Bastien de Breuvand

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*