gay

Placé en liquidation judiciaire en février dernier par le Tribunal de commerce de Paris, le magazine gay Têtu s’offre une nouvelle opportunité de relance grâce au soutien financier d’une vingtaine de nouveaux actionnaires.

La somme de 700 000 euros a été réunie avec de nombreux projets à la clé. Albin Serviant, qui dirige le magazine, a confié à l’AFP vouloir dans un premier temps redonner confiance aux journalistes qui vont travailler avec eux et lancer le chantier de la « mue numérique » de Têtu, notamment grâce à la vidéo, aux podcasts et aux réseaux sociaux.

La rédaction sera pilotée par Romain Burrel, ancien journaliste des Inrockuptibles, entouré de quatre journalistes. Un nouveau site internet est annoncé pour Septembre 2018, il aura pour objectif de tirer vers le haut le magazine papier qui sera quant à lui relancé en fin d’année.

Fondé en 1995, le magazine avait été placé une première fois en liquidation judiciaire en 2015. La société Idyls Media avait alors tenté de le relancer, sans succès.

Cette nouvelle aventure rassemble de nouveaux investisseurs, parmi lesquels on retrouve notamment le journaliste Marc Olivier Fogiel, le directeur général adjoint de l’Oréal Luxe, Olivier Chapuy, ou encore le fondateur de la Villa Mederic, Marc Hernandez.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*