Regnault Mobilités

Par jugement du 6 janvier 2020, le Tribunal de commerce de Paris a arrêté le plan de cession des actifs et activités de la société Regnault Mobilités au profit de deux société de transport françaises : le groupe Perdigeon et la société 2BR Mobilité.

La société Regnault Mobilités est spécialisée dans le transport public de personnes par autocar (transport scolaire et occasionnel – départements : 51, 02) et dans le transport de personnes à mobilité réduite (PMR) (départements : 51, 02, 10, 35, 59, 62 et 76).

Elle disposait d’une flotte de 439 véhicules légers et 76 autocars et employait 276 salariés dans plus de 7 départements.

Par jugement du 9 octobre 2019, la société Regnault Mobilités a été placée en redressement judiciaire. Le Tribunal de commerce de Paris a fixé au 15 novembre 2019 à 12h la date limite de dépôt des offres.

Quatre offres de cession ont été déposées auprès des administrateurs judiciaires : celle portée par la société Keolis Sud Lorraine (proposant la reprise de la seule activité autocar), celle présentée par le groupe Piot (proposant la reprise de l’activité autocar et de l’activité PMR dans les départements de l’Aisne – 02 et de l’Aube – 10), celle présentée par la société 2BR Mobilité (proposant la reprise de la seule activité PMR dans le département de la Seine Maritime – 76) et celle présentée par le groupe Perdigeon qui exploite la marque ‘L’Oiseau bleu’ (proposant la reprise de l’activité autocar et l’activité PMR dans l’Aisne – 02, l’Aube – 10 et l’Ile et Vilaine – 35).

Le 15 janvier dernier, le Tribunal de commerce de Paris s’est prononcé en faveur de deux offres, celles du groupe Perdigeon (97 salariés) et de la société 2BR Mobilité (89 salariés), permettant ainsi la reprise totale de 186 salariés sur les 276 employés au sein de la société Regnault Mobilités.

Les études 2M & Associés (Carole Martinez et Marine Pace) et Abitbol & Rousselet (Joanna Rousselet et Moritz Himmelreich) et sont intervenues en qualité d’administrateurs judiciaires.

Les études BTSG2 (Stéphane Gorias) et Axyme (Jean-Charles Demortier) sont intervenues en qualité de mandataires judiciaires.

La société Regnault Mobilités était conseillée par le cabinet d’avocats Cornet Vincent Segurel (Jean-François Puget).

Le groupe Perdigeon était conseillé par l’équipe M&A/ Restructuring de RSM France (Christophe Callet) pour les aspects financiers.

La société 2BR Mobilité était conseillée par Olivier Groc pour les aspects juridiques.

Par Pauline Vigneron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.