groupe d'aucy

Le Groupe d’aucy, marque et groupe leader en France en légumes appertisés et surgelés, reprend les principaux actifs de la société La Fraîcherie, troisième acteur français des fruits et légumes frais découpés, à la barre du Tribunal de commerce de Lyon.

Forte de 8,2 M€ de chiffre d’affaires, La Fraîcherie, enseigne majeure du « shop in shop », ces espaces spécialisés présents en grande et moyenne surfaces, a une activité que l’on peut décrire hybride entre du retail et de l’industriel alimentaire. Elle propose ainsi des fruits crus et légum​es, prêts à l’emploi, ultra-frais et sans conservateurs, dans ses kiosques au sein de « corners » des grandes et moyennes surfaces.

Avec son modèle de kiosque, la Fraîcherie dispose d’atouts certains : une ultra fraîcheur avec des produits découpés sur place, un service traiteur végétal, en adéquation avec le snacking sain et la recherche de gain de temps dans la préparation des repas à domicile.

Confrontée à une crise de croissance, l’enseigne, qui est présente dans les Hypermarchés Auchan et Casino, a sollicité en janvier 2019 l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire. Le Tribunal de commerce de Lyon a ainsi retenu l’offre présentée par le Groupe d’aucy, permettant le maintien de 136 emplois, soit 85 % des effectifs, et la reprise de 28 kiosques situés au sein d’hypermarchés Auchan répartis dans toute la France. Le groupe entend accélérer le développement du concept en prévoyant d’ouvrir prochainement de nouveaux points de vente.

Cette opération permet au Groupe d’aucy, leader français des légumes appertisés et surgelés, de prendre des positions stratégiques dans la 4ème gamme (fruits et légumes frais, préparés et emballés sur place), un segment en forte croissance en grande et moyenne surfaces.

Le Groupe d’aucy était conseillé par le cabinet Altana avec Michel Jockey et Mana Rassouli, associés, sur les aspects restructuring, et par Pierre Lubet, associé, et Laura Beserman, sur les aspects de droit social.

La Fraicherie était conseillée par le cabinet Fromont Briens, avec Maud Perilli, associée, pour le droit social, et par le cabinet Bes, Sauvaigo & Associés, avec Nicolas Bes, associé, et Nathalie Dubourg pour le restructuring.

Par Cyprien de Girval

Total
10
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.