Pacotte & Mignotte

Placé en redressement judiciaire en décembre dernier, le groupe bourguignon Pacotte & Mignotte, bien connu dans le secteur de la fabrication et de l’installation de menuiseries à Dijon, a été cédé à la holding normande Les Cytises par jugement du Tribunal de commerce de Dijon du 26 mars dernier.

Fort de plus de 50 ans d’expérience, le groupe Pacotte & Mignotte disposait de deux sites de production à Dijon et proposait une offre de produits PVC, Alu et Bois sur-mesure, ainsi que des solutions adaptées en agencement intérieur.

Emblématique en bourgogne, le groupe employait 158 personnes et réalisait un chiffre d’affaires d’environ 20 M€.

Repris en 2011 par Emmanuel Chevasson, après le départ à la retraite de son fondateur Jean Mignotte, le groupe Pacotte et Mignotte a connu depuis une dégradation de sa rentabilité, sur fond de conflit entre des actionnaires et la nouvelle direction selon l’Usine Nouvelle.

Les Cytises de son côté reprend les deux entités qui composent Pacotte et Mignotte, à savoir Menuiserie Pacotte et Mignotte, qui représente environ 14 M€ de chiffre d’affaires (exercice 2016) et Pacotte et Mignotte Menuiserie Bois Agencement qui représente environ 5 M€ de chiffre d’affaires (exercice 2017) et conserve 90 postes.

Cette opération devrait permettre à l’entreprise bourguignonne de s’offrir un nouveau souffle aux côtés de la holding normande Les Cytises, dont le dirigeant, Claude Tillaut, est également dirigeant de B’Plast Industrie, un industriel du secteur qui réalise près de 50 M€ de chiffre d’affaires.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.