Marianne

L’hebdomadaire Marianne, actuellement en procédure de redressement judiciaire depuis janvier 2017, pourrait être racheté par le groupe Czech Media Invest qui vient d’adresser une proposition d’acquisition de 91% du capital du magazine.

L’été dernier, la direction de Marianne avait proposé un plan de continuation accepté par le tribunal, prévoyant un apurement du passif (de l’ordre de trois millions d’euros) et une réorganisation de l’entreprise. Les 46 salariés pouvaient se féliciter d’une bonne année 2017, avec notamment la réalisation d’un bénéfice d’exploitation d’environ un million d’euros.

Malgré tout, l’actuel patron de Marianne, Yves de Chaisemartin, ne se voit pas seul pour poursuivre le redressement d’un magazine qui nécessite des investissements. L’arrivée du groupe tchèque serait une nouvelle très positive.

Dans son communiqué, Marianne précise que ce rachat reste conditionné « à la mise en œuvre de la procédure d’information et consultation des instances représentatives des salariés et à l’approbation du Tribunal de Commerce de Paris dans le cadre du plan de continuation dont bénéficie le journal ».

Dirigé par le milliardaire Daniel Kretinsky, le groupe est également en discussion pour acquérir les magazines Elle et Télé 7 jours, ainsi que d’autres titres du groupe Lagardère.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*