abattoirs

Les espoirs d’une reprise des Abattoirs AIM tombent à l’eau. Le Tribunal de commerce de Rouen vient de placer l’entreprise en liquidation judiciaire ce mercredi 4 juillet. L’usine fermera ses portes samedi prochain, 7 juillet.

Tout le monde espérait que l’offre de reprise déposée par un groupe d’investisseurs bretons allait être acceptée par le tribunal. Après avoir été retravaillée à deux reprises pour apporter davantage de précisions sur le projet de reprise, elle n’a pas été acceptée, faute de financement suffisant. En effet, sur les 5 à 6 millions d’euros attendus pour assurer les frais de fonctionnement de l’entreprise, les repreneurs ne seraient parvenus à rassembler que 3,7 millions d’euros.

Les 235 salariés de l’entreprise seront donc licenciés pour motif économique à compter du 7 juillet. D’ici là, ils vont travailler jusqu’au bout pour avertir les clients et écouler les stocks.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.