abattoirs

Les repreneurs intéressés par les Abattoirs Industriels de la Manche (AIM) avaient jusqu’au lundi 4 juin pour se manifester. Deux repreneurs potentiels ont déposé leurs offres, jugées incomplètes par les administrateurs judiciaires.

Un groupe franco-israëlien et un groupe d’éleveurs bretons ont chacun formulé une offre de reprise de l’abattoir de porcs situé à Sainte-Cécile, dans la Manche (50) mais elles auraient été jugées incomplètes par les administrateurs judiciaires en charge du dossier. En effet, il semblerait qu’aucune information ne soit précisée quand aux pistes de développement prévues et à la stratégie commerciale retenue).

Les candidats repreneurs peuvent compléter leur dossier jusqu’au 22 juin prochain, l’audience du Tribunal de commerce de Rouen étant prévue le 4 juillet 2018.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.