Alors que le Tribunal de commerce de Compiègne doit se prononcer mercredi prochain sur la situation de la Société Ardennaise Industrielle (SAI) et sur l’offre de reprise déposée par la société Delta Dore, il a décidé de prononcer ce vendredi 23 février 2018 l’extension du redressement judiciaire de la SAI à l’encontre de la société Electrolux dont les titres sont inscrits à la bourse de Stockholm . Une mesure rare pour une société cotée qui aurait été sollicitée par le mandataire judiciaire.

Pour rappel, la SAI avait été rachetée par le groupe SELNI à Electrolux en 2014. Electrolux s’était alors engagée à continuer à passer commande à la SAI pour maintenir et pérenniser l’activité, ainsi qu’à verser une prime de licenciement aux salariés si l’entreprise venait à connaitre des difficultés économiques. Cependant Electrolux n’aurait pas respecté ses engagements de commandes, mettant en difficulté la SAI placée en redressement judiciaire en janvier 2018.

La décision du Tribunal de commerce de Compiègne a pour effet d’entraîner la fusion des patrimoines des deux entreprises, de sorte qu’Electrolux se retrouve débitrice des dettes de la SAI. Les salariés concernés par le plan de sauvegarde de l’emploi devraient donc bénéficier de conditions plus avantageuses, Electrolux ayant davantage de moyens que la SAI seule.

La société Electrolux a indiqué qu’elle allait interjeter appel de la décision d’extension de procédure prise par le Tribunal de commerce de Compiègne et a exprimé son regret de voir la situation de la SAI désormais bloquée par une procédure judiciaire. Elle a réaffirmé sa présence depuis le départ pour permettre que la reconversion du site de Revin soit un succès. Electrolux poursuivra cette démarche pour assurer la reconversion du site et apporter des solutions à ses anciens salariés.

Par Bastien de Breuvand

Sur le même sujet :

#Actu : La Société Ardennaise Industrielle doit trouver une solution d’ici le 30 janvier 2018

#Actu : Delta Dore, seul repreneur potentiel pour La Société Ardennaise Industrielle

 

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.