Défaillance entreprises

Selon l’étude réalisée par le Cabinet Altares, le nombre de défaillances d’entreprises françaises a diminué de 8,7% sur le premier trimestre 2018.

14 300 jugements ont été prononcés ces trois premiers mois contre 16 000 sur la même période en 2017. Un chiffre qui se rapproche des 14 000 procédures de 2008, avant la crise. Près de 70% sont des liquidations judiciaires, un peu moins de 30% des redressements judiciaires et 2% des sauvegardes.

En termes d’emplois concernés par ces défaillances, là encore les chiffres sont positifs puisqu’ils tombent à 44 000 alors que la moyenne trimestrielle des cinq dernières années se situe à 55 040 emplois concernés.

La baisse concerne principalement les petites entreprises de moins de 5 salariés et les PME de moins de 50 salariés. En revanche, on observe une sensible augmentation des procédures pour les entreprises de plus de 100 salariés.

Au niveau des secteurs d’activité, le plus fort recul est à noter dans le secteur agricole avec une baisse de 17,2% alors que le premier trimestre de l’année 2017 avait essuyé une hausse de près de 20%. Les secteurs du commerce et de la construction, qui concentrent la majorité des défaillances, sont en recul respectivement de 9 et 10%. Cependant, les défaillances dans le secteur des transports sont en hausse, notamment en raison de la crise subie par les taxis.

Ces chiffres sont une bonne nouvelle dans un contexte de reprise économique.

Pour accéder à l’étude complète :  T1 2018, le meilleur 1er trimestre depuis 10 ans

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.