NFM Technologies

Lors d’une audience qui s’est tenue mardi 20 novembre 2018, le Tribunal de commerce de Lyon a retenu, sous certaines réserves, l’offre du seul candidat à la reprise du dernier fabricant de tunneliers français, NFM Technologies, en redressement judiciaire depuis début août.

Le groupe allemand Mühlhaüser, fabricant de tunneliers qui avait déjà travaillé avec NFM, est le seul candidat à la reprise de l’entreprise. Son offre prévoit de conserver 80 salariés sur les 131 que compte l’entreprise dont le siège est situé à Villeurbanne, dans le Rhône (69) et le site de production au Creusot, en Saône-et-Loire (71).

Le montant de la reprise aurait été réévalué de 500 000 à 1 million d’euros, somme sur laquelle le tribunal a demandé au groupe Mühlhaüser de fournir une garantie bancaire d’ici mercredi 28 novembre, date à laquelle la reprise par le groupe allemand devrait être officialisée.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*