meubles Grange

Les 176 salariés du fabricant de meubles Grange attendaient d’être fixés sur leur sort à la suite du placement en redressement judiciaire de l’entreprise le 18 septembre dernier. Les juges du Tribunal de commerce ont décidé de convertir la procédure en liquidation judiciaire.

Deux offres étaient en lice pour la reprise de l’entreprise : celle du groupe Labarère, qui prévoyait la reprise de 20 salariés sur les 106 que compte l’entreprise en France et celle d’Asiatex, qui proposait d’en conserver seulement 6.

Aucune de ce deux offres n’aura retenu les faveurs du Tribunal de commerce de Lyon, qui a décidé de placer l’entreprise rhodanienne fondée en 1904 et labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant » en liquidation judiciaire.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*