chaussure

Placée en redressement judiciaire en avril 2017, la société familiale Chauss’Momes, créée en 1873 dans le Nord-Pas-de-Calais, a été cédée par le Tribunal de commerce de Lille Métropole au profit de la société HDC, détentrice de la chaîne de magasins de chaussure Millim.

Initialement vendeurs de sabots à Roubaix, la seconde génération crée la première usine de pantoufles à semelle vulcanisée de France et la deuxième d’Europe avant d’innover vers le développement de la sandalette. C’est à la troisième génération que les premiers magasins de chaussure pour enfant Chauss’Momes voient le jour, proposant des chaussures pour enfant de marques reconnues pour leur qualité et leur créativité, via son site internet et un réseau de 7 magasins implantés dans les Hauts de France.

En 2017, l’entreprise traverse des difficultés financières et se trouve placée en redressement judiciaire. Alors qu’un plan de redressement a été envisagé, c’est finalement la voie de la cession qui a dû être privilégiée. Un appel d’offres a alors été initié par Me Vincent Labis, administrateur judiciaire chez Ajilink Labis-Cabooter.

C’est la société HDC qui, après avoir racheté à la barre du tribunal en janvier dernier le distributeur de chaussures Millim et ses 20 points de vente, reprend désormais les 7 magasins Chauss‘Momes et assure la sauvegarde de 15 emplois sur les 18 que compte l’entreprise. Une opportunité pour HDC de développer une marque forte sur le segment de la chaussure pour enfant.

Pour cette opération, la société Chauss’Momes était assistée par Me Jean-François CORMONT (Auxis Avocats).

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*