festival

A Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor (22) se tient chaque année depuis 20 ans le festival Complèt’Mandingue qui met à l’honneur la culture des rythmes et musiques africaines grâce à plus de 160 bénévoles. Le festival traverse des difficultés financières et recherche la somme de 23 000€ pour continuer à se produire.

L’association Djabotu Binghi lance un appel aux dons pour lui permettre d’éviter le dépôt de bilan et de ne pas disparaître du paysage associatif de Saint-Brieuc, où elle œuvre depuis si longtemps en partenariat avec les associations culturelles, les écoles, la maison d’arrêt de la commune et les structures d’accueil pour les enfants et personnes handicapées dans l’objectif de créer du lien et de favoriser l’échange et la convivialité autour de la culture d’Afrique de l’Ouest.

L’édition 2017 a été rude pour l’association qui a affronté une série de mauvais événements : une augmentation des dépenses liées à la location d’un chapiteau extérieur, une météo défavorable qui a engendré une baisse de la fréquentation et un accord donné très tardivement pour l’occupation du terrain qui a eu pour effet de retarder considérablement la communication de l’événement.

Le déficit est de 37 000€. Pour le résorber, l’association s’est mobilisée à coup d’actions organisées avec l’aide de bénévoles et aux nombreuses interventions de Steeve, le professeur salarié de l’association. Cela a permis de rapporter la somme de 14 000€ mais il reste encore 23 000€ à trouver pour résorber le déficit, sauver le festival et permettre à l’unique salarié de conserver son poste.

Une cagnotte a été lancée sur le site du Pot Commun, invitant tous ceux qui se sentent concernés et qui le souhaitent à donner pour redresser la situation de l’association. Il est également possible de les soutenir en leur laissant un message sur leur page facebook.

Par Bastien de Breuvand

Total
14
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.