VP Strat, l’agence de communication fondée par Véronique Pernin, souffle sa quinzième bougie. Animée par une professionnelle iconoclaste, l’équipe s’est forgée un nom dans le paysage fermé des communicants de crise.

C’est entouré de 70 convives, clients et partenaires, que VP Strat a souhaité fêter son quinzième anniversaire. Dans le décor intimiste de ses locaux rue d’Enghien et dans l’ambiance chaleureuse insufflée par son ami Thomas Dutronc et son groupe de Jazz Manouche, l’agence, fidèle à elle-même, a donné une réception authentique et élégante.

Aujourd’hui composée d’une dizaine de professionnels, anciens directeurs de la communication, anciens journalistes, spécialistes en digital et en gestion de projet, ayant l’expérience des situations spéciales ou complexes, VP Strat s’est imposée dans le milieu fermé des agences de communication corporate. Expérimentée, agile, créative et entièrement dédiée à chaque projet autour d’une approche méthodique et rigoureuse de la communication, l’équipe le revendique : « maitriser la communication est clé pour développer ou préserver la confiance autour de l’entreprise, et cela passe par un ensemble de techniques et de méthodes, un savoir-faire spécifique aux situations spéciales ».

VP Strat a été fondée en 2005 par Véronique Pernin, après une expérience de plusieurs années en communication financière à Wall Street. Elle a été rejoint en 2007 par son associé José Saint-Georges, ancien directeur communication corporate de Crédit du Nord puis de BNP Paribas et qui a notamment travaillé en direct pour les présidents Michel Pébereau, André Levy-Lang, François Henrot et Daniel Bouton. Au sein de l’équipe conseil, il faut aussi souligner le dynamisme de Raphael Gaftarnik, ancien journaliste et diplômé en droit, responsable relations médias, Mélissa Verdier ancienne journaliste, ou encore Aurélien Giorgino expert en digital et veille qui s’occupe de suivre en temps réel les signaux faibles concernant l’entreprise.

Par ailleurs, membre de l’ARE (Association pour le Retournement des Entreprises) et de l’AFFIC (association regroupant les juges consulaires), Véronique Pernin est aussi l’une des co-fondatrices de l’association Women in Restructuring (WiR) qui a pour objectif de rassembler les professionnelles du redressement des entreprises en difficultés.

Hyper active dans les dossiers de restructurations tels qu’Ascoval et France Rail Industrie Hayange qui viennent d’être repris par l’allemand Saarstahl et ont fait l’objet d’une célébration et de portes ouvertes les 13 et 18 septembre aux côtés de la Ministre Agnès Pannier Runacher, ou encore Lapeyre, Flunch, Celio, Tati / GIFI, Thomas Cook France, Karavel / Fram / Promovacances, Arjowiggins, Berlitz, Idinvest, Rive Investment, Mavic (Bourrelier Group), Office Dépôt aux côtés d’Alkor, Salaun Groupe ou encore Famar Lyon, l’équipe est également présente en communication corporate aux côtés de Micromania, Guy Hoquet l’Immobilier, l’Ordre des experts comptables, la CCEF, la CRCC Paris ou le CNAJMJ. S’illustrant aux côtés de nombreux dirigeants dans l’accompagnement ou le redéploiement de leur entreprise, les professionnels de l’équipe ne manquent ni de réalisations, ni d’ambitions.

Par Cyprien De Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.