depil

Après avoir sollicité son placement sous procédure de sauvegarde pour traverser avec davantage de sérénité la période de transition économique et de croissance actuelle, Jérémy Mauvenu, directeur général de Depil Tech expose les raisons de cette décision et les perspectives d’avenir du réseau dans une interview accordée à l’Observatoire de la Franchise.

Une décision stratégique assumée

L’occasion pour le chef d’entreprise d’assumer cette décision stratégique qui doit être appréhendée comme un outil au service de la croissance de l’entreprise, qui a connu une phase de développement soutenue avec 130 points de vente ouverts en franchise depuis sa création il y a sept ans. Cette phase d’investissements a été très consommatrice de cash, fragilisant la trésorerie de l’entreprise qui fait le choix d’anticiper une situation qui pourrait devenir difficile sans réaction adaptée.

Au service du développement de l’entreprise

S’ouvre donc une période de six à dix-huit mois qui vont permettre à Depil Tech de se refaire une santé financière et de passer le cap pour mettre en œuvre les nombreux projets de développement prévus en France et à l’international. En effet, le spécialiste de l’épilation définitive prévoit une quinzaine d’ouvertures d’ici fin 2018 et le lancement d’une nouvelle gamme de soins pour le corps.

Un développement qui devra intégrer les contraintes réglementaires liées au recours à la lumière pulsée, une thématique sur laquelle Depil Tech est très impliquée pour rendre les choses plus claires et faciliter le développement de l’entreprise.

Jérémy Mauvenu se veut très confiant sur la suite de cette procédure, le réseau est rentable avec 40 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017.

Pour découvrir l’interview dans son intégralité, rendez-vous sur le site de l’Observatoire de la Franchise.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.