Maranatha

Ce lundi 16 et mardi 17 juillet, le Tribunal de commerce de Marseille se penchait à nouveau sur le dossier Maranatha avec l’étape des auditions des cinq candidats à la reprise du groupe hôtelier. Le tribunal a finalement fixé deux nouvelles dates d’audience en septembre pour examiner la situation à la suite d’une tierce opposition formulée par l’un des repreneurs potentiels, Attestor Capital.

Au cœur du sujet se trouve le protocole d’accord séparé qu’aurait conclu la société d’investissement Cale Street avec plusieurs candidats, dans l’objectif de récupérer la créance de 275 millions d’euros qu’elle détient sur Maranatha.

Un accord auquel Attestor a refusé de souscrire, souhaitant traiter au mieux les investisseurs-épargnants et dont il remet en cause le principe. Il s’appuie pour cela notamment sur la nécessité d’une équité de traitement avec les autres investisseurs. Les parties ont jusqu’au 4 septembre pour se prononcer sur cette tierce opposition, date de la première audience.

De fait, l’examen des offres des candidats repreneurs est reporté au 17 septembre, avec la possibilité pour chacun des candidats de revoir sa proposition jusqu’à deux jours ouvrés avant l’audience.

Pour rappel, sont en lice le duo Attestor Capital-Loxy Hospitality, Tikehau Capital associé au professionnel de l’hôtellerie-restauration Gilles Douillard, Schroder Real Estate Hotels et Benson Elliot. Mais aussi Colony NorthStar appuyé par AccordHotels et le trio formé par le groupe Paris Inn, Apollo et 123 IM.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.