L'humanité

Le tribunal de commerce de Bobigny a ouvert une procédure de redressement judiciaire au bénéfice du journal l’Humanité qui avait annoncé la semaine dernière être en état de cessation des paiements. Une période d’observation de six mois a été ouverte.

En difficulté depuis plusieurs années, le quotidien de gauche fondé par Jean-Jaurès en 1904 n’arrive pas à sortir de l’asphyxie. Pour autant, il a à plusieurs reprises sollicité l’aide de ses lecteurs via d’importantes campagnes de souscription populaire. Le journal Le Monde rappelle qu’en 2008 l’Humanité avait été contraint de céder son siège, à Saint-Denis, signé par l’architecte Oscar Niemeyer.

Le journal accuse une baisse de ses ventes en kiosques de 6% en 2017, malgré un nombre d’abonnés en augmentation l’an dernier et subit de plein fouet les difficultés de la presse papier. Devant faire face à une dette évaluée à 7 M€ selon le Figaro, le journal l’Humanité dispose maintenant de 6 mois pour trouver une solution assurant sa pérennité.

Une soirée de soutien au journal et à ses 200 salariés est prévue le 22 février prochain à Paris et une nouvelle audience est prévue le 27 mars prochain.

Me Hélène Bourbouloux et un co-administrateur judiciaire ont été nommés pour accompagner les dirigeants dans leur restructuration.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.