Groupe Casino se refinance

Dans le cadre de son plan de refinancement annoncé le 22 octobre dernier, le Groupe Casino, actuellement en procédure de sauvegarde, annonce le succès de la syndication d’un prêt à terme (« Term Loan B ») de 1 000M€ et du placement d’une obligation high yield sécurisée de 800M€, tous deux de maturité janvier 2024.

Le montant des nouveaux financements du Groupe s’élève ainsi à 1,8Md€, en hausse de 300M€ par rapport au montant cible de 1,5Md€ annoncé initialement, ce qui reflète la large sursouscription de ces instruments par les investisseurs.

Ce montant additionnel augmentera la taille de l’offre de rachat portant sur les obligations de maturité 2020, 2021 et 2022, qui a été lancée le 5 novembre et devrait se clôturer le 12 novembre.

La marge du prêt à terme sera de Euribor + 5,5% et le coupon de l’obligation sera de 5,875%.

Dans le cadre de ces opérations, le Groupe octroiera, comme déjà indiqué, des sûretés sur ses principaux actifs ; pour rappel :

  • les investisseurs du prêt à terme bénéficieront de sûretés sur les titres des principales filiales opérationnelles en France, de Casino Finance et des holdings françaises détenant les participations du Groupe en Amérique Latine ;
  • les investisseurs de l’obligation high yield, émise par Quatrim, filiale contrôlée indirectement à 100% par Casino, Guichard-Perrachon bénéficieront de sûretés sur les titres d’Immobilière Groupe Casino, filiale à 100% de Quatrim, qui détient environ 1,0Md€ d’actifs immobiliers en France.

Cette opération permet à Casino d’étendre la maturité moyenne de sa dette de 3,3 à 3,9 années. Combinée à la mise en place d’une nouvelle ligne de crédit syndiquée d’environ 2,0Md€ et de maturité octobre 2023, ce plan de refinancement permettra également au Groupe d’améliorer sa liquidité avec une maturité moyenne des lignes de crédit en France qui augmente de 1,6 à 3,6 années.

Ce renforcement de la structure financière permettra au Groupe de se concentrer pleinement sur l’atteinte de ses objectifs opérationnels, financiers et stratégiques ainsi que sur la bonne exécution de son plan de cession d’actifs.

La réalisation de ces opérations est attendue d’ici la fin du mois de novembre.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.