Fnac-Darty

C’est une information de LSA qui a pu se procurer le document dans lequel le groupe Fnac-Darty expose le détail de son offre de reprise des actifs de Ludendo, en redressement judiciaire depuis le mois de mars 2018. Concurrente au plan de continuation présenté par l’actuel Président du groupe Ludendo, Jean-Michel Grunberg, l’offre du groupe Fnac-Darty se veut ambitieuse.

Elle prévoit notamment l’acquisition des actifs et des stocks de l’entreprise pour un montant de 16 millions d’euros dont 8 millions d’euros pour l’enseigne La Grande Récré. Le groupe s’engage également à reprendre 106 magasins et la totalité des salariés rattachés aux magasins.

Pour relancer la machine, Fnac-Darty souhaite investir massivement sur trois axes qu’elle juge importants : d’abord l’image-prix de la Grande Récré qui se situe en retrait par rapport à Amazon par exemple. Ensuite, l’empreinte multicanal de l’enseigne dont seulement 3% des ventes se font en ligne. Enfin, le concept des magasins, qui doit être plus dynamique (rénovation des points de ventes) et proposer un parcours client plus digital (développement du click & collect). Une expertise dont dispose le groupe Fnac-Darty qui se positionne en deuxième place de l’e-commerce en France sur ses marchés.

Avec ce projet, le groupe Fnac-Darty ambitionne le retour à un résultat positif en 2021, avec une prévision à 8,7 millions d’euros de résultat pour 386 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Par Bastien de Breuvand

Total
5
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.