Indiscrete

Vendredi 21 septembre, Béatrice Mongella et Christelle Bois, les deux dirigeantes d’Indiscrète, avaient rendez-vous devant le Tribunal de commerce de Poitiers pour faire le point sur la situation de la manufacture. Elles ont obtenu une prolongation de la période d’observation de six mois pour tenter de sauver leur savoir-faire et les emplois de leurs salariées. #SauvonsLingerieIndiscrete

Une décision du tribunal qui semble directement liée à l’élan de solidarité et à l’afflux des commandes, notamment suite à la mise en place de la vente solidaire qui a permis à Indiscrète de générer 65 000 euros de chiffre d’affaires avec plus de 500 pièces de la collection Soutien vendues à ce jour. Il reste encore une semaine pour participer et relayer la vente qui se déroule sur la boutique en ligne d’Indiscrète et dont les prix ont été augmentés d’une dizaine d’euros pour dégager les marges nécessaires au rebond de l’entreprise.

Autre bonne nouvelle pour l’avenir d’Indiscrète, environ 60 repreneurs potentiels se sont manifestés pour reprendre l’entreprise, une mobilisation exceptionnelle pour redonner vie à cette pépite française qui porte un savoir-faire envié de à travers le monde. Le nombre de candidatures déposées n’est à ce jour pas connu, les candidats ont jusqu’au 5 octobre pour se manifester.

Rendez-vous est donné le 23 novembre devant le tribunal pour décider d’une éventuelle prolongation de la période d’observation et statuer sur le maintien de l’activité.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.