Alinéa redressement judiciaire
Alors que l’enseigne d’ameublement est en proie à d’importantes difficultés économiques, le seul repreneur en lice est l’actuel propriétaire de l’enseigne. La seule alternative offerte au Tribunal étant la liquidation…
Cet article est réservé à nos abonnés Connectez-vousAbonnez-vous