Bird & Bird

Mayday est parti à la rencontre de professionnels du retournement et a décidé de vous les présenter. Plus qu’un portrait, c’est aussi un lien privilégié que Mayday noue avec eux, afin qu’ils participent à promouvoir les bonnes pratiques du retournement d’entreprises. Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter l’équipe restructuring du cabinet d’avocats Bird & Bird qui intègre Mayday Community.

En 2015, le bureau parisien de Bird & Bird frappe fort dans l’univers du restructuring. En annonçant l’arrivée de Nicolas Morelli — et de son équipe — comme associé, le cabinet international, d’ores et déjà réputé dans l’ensemble des pratiques du droit des affaires, s’impose comme une structure qui compte en matière de restructuration et de procédures collectives. Car Nicolas Morelli est sans doute l’un des avocats les plus talentueux de la nouvelle génération.

« Il est très efficace, notamment en matière de fiducie qu’il connaît parfaitement. » Pascal Rouzee, Managing Director CA-CIB

Nicolas Morelli

Capable de piloter des dossiers de restructuration épineux, cet expert, dont les compétences juridiques sont aujourd’hui incontestables, sait également mener à bien des contentieux commerciaux complexes. À l’aise dans son rôle de conseil comme devant les juridictions, l’homme dispose d’une large palette de compétences. Un savoir-faire forgé au sein des avocats aux Conseils puis dans les rangs de cabinets prestigieux comme Gide Loyrette Nouel, maison au sein de laquelle il aura été plongé dans plusieurs affaires sensibles de la fin des années 2000. Celle d’Eurotunnel reste, aujourd’hui encore, l’un des dossiers les plus marquants de sa carrière : « Le 2 août 2006, quatre mois après mon arrivée chez Gide aux côtés d’Olivier Puech et alors que la loi de sauvegarde venait d’entrer en vigueur, les dix-sept sociétés du groupe Eurotunnel se plaçaient en sauvegarde, se souvient-il. Nous avons assisté Laurent Leguernevé et Emmanuel Hess, coadministrateurs judiciaires. C’est avec eux que je suis passé du contentieux de cassation au contentieux de la restructuration. C’était une belle transition ». Quelques années plus tard, l’avocat rejoint Freshfields où il est nommé Counsel en 2009, puis le cabinet Aramis en tant qu’associé, avant d’intégrer le britannique Bird & Bird.

Une maîtrise technique reconnue

Avec son équipe, composée de Céline Nézet (Counsel), Thibaut Lefort (collaborateur) et Marie Thomas (collaboratrice), Nicolas Morelli intervient tout autant pour le compte de débiteurs que de créanciers, afin de mettre en place des solutions de restructuration de dette dans un cadre amiable ou judiciaire. Il participe également à la mise en place de solutions de cession, d’acquisition ou de prise de contrôle d’entreprises en retournement.

« Il se distingue nettement de ceux qui ont besoin de montrer leurs muscles pour se faire entendre » Eric Guedj, Associé Fondateur Exelmans

Largement reconnu pour sa maîtrise technique, l’associé est également réputé pour la clarté de ses analyses juridiques et sa « parfaite compréhension des chiffres », remarque Pascal Rouzée, Managing Director aux affaires spéciales de CA-CIB, qu’il accompagne principalement sur des sujets immobiliers : « Je fais appel à Nicolas Morelli, lorsque j’ai un dossier complexe à traiter. Il est très efficace, notamment en matière de fiducie qu’il connaît parfaitement. Il est à la fois très compétent et très clairvoyant ». Ancien premier secrétaire à la conférence du stage des avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation, Nicolas Morelli, Docteur en droit, est en effet reconnu pour être un grand technicien du droit, « il aurait pu être professeur de droit » pour Eric Guedj. « Il est très précis, même lorsque le sujet est difficile. Sa technique juridique est incontestable », confirme Marie Piessen, Juriste Senior chez Total, qui a rencontré l’avocat il y a quatre ans à l’occasion d’un contentieux commercial mettant en jeu le droit des procédures collectives. Elle lui reconnaît notamment des qualités de plaideur, mais également sa « très belle plume ». « Ses interventions sont toujours très structurées, avec des arguments clairs », poursuit-elle. « On sent qu’il maîtrise parfaitement son sujet » et ce, pour toutes les étapes de ses dossiers. Une dialectique que l’avocat reconnaît avoir acquise aux côtés de Louis Boré, aujourd’hui président de l’Ordre des avocats aux Conseils.

Twobirds

Un tempérament consensuel et rigoureux, aussi à l’aise en amiable, qu’en contentieux

Sa valeur ajoutée sur les dossiers qu’il traite ? Le contrôle et la lucidité. Si certains professionnels s’imposent par la force sur des thématiques de restructuration, Nicolas Morelli, lui, opte pour la douceur. « Il dispose d’une certaine forme d’attention et de courtoisie », affirme Éric Guedj, Associé Fondateur du cabinet d’audit et de conseil Exelmans, avant de poursuivre « il se distingue nettement de ceux qui ont besoin de montrer leurs muscles pour se faire entendre ». Mais qu’on ne s’y trompe pas, s’il reste calme et tempéré, l’avocat n’en est pas moins rigoureux et pugnace. « Il n’est pas agressif, mais sait être combatif si besoin », note Pascal Rouzée, pointant du doigt son caractère consensuel. « En cas de conflit entre les parties, il va tenter d’apaiser la situation. Il n’est pas procédurier et essayera toujours de mettre en avant les solutions amiables. C’est très appréciable » nous confie celui qui loue « sa disponibilité et sa réactivité ».

« Un avocat partenaire »

Une force tranquille qui sait parfaitement capter les informations cruciales, questionner les parts d’ombre des dossiers, anticiper les zones de blocage et être force de proposition. Sans jamais imposer brutalement son point de vue, « c’est un avocat partenaire qui travaille parfaitement ses dossiers », poursuit Éric Guedj qui nous confie « il démarre un dossier dans l’écoute et le termine dans la pugnacité, sans jamais montrer d’agacement ». Même analyse pour Pascal Rouzée : « Nicolas Morelli n’est pas du genre à prétendre avoir la science infuse. Avec lui, on peut se mettre autour de la table pour discuter. On sait qu’il en sortira forcément quelque chose de positif ».

Twobirds restructuring

Une capacité à travailler en équipe et à aller au fond des choses qu’il a tirée de ses différents mentors — Jacques Mestre, son directeur de thèse, Olivier Puech, Elie Kleiman — qui ont « façonné ma pensée et structuré mon exercice ». Cette capacité, il continue de la cultiver et la transmet aujourd’hui à ses collaborateurs, notamment la counsel Céline Nézet, qui se présente aujourd’hui comme son binôme au quotidien, un « très bon binôme » pour Eric Guedj. Il faut dire que les deux avocats se connaissent bien. Depuis leur rencontre chez Gide Loyrette Nouel en 2007 ils ne se sont pas quittés jusqu’à Bird & Bird. Aux côtés de Nicolas Morelli, Céline Nézet a su acquérir une expertise solide aussi bien en conseil qu’en contentieux. Elle est, elle aussi, reconnue par ses clients pour sa rigueur. Tout comme les deux collaborateurs de l’équipe : Marie Thomas, une ancienne de Science Po et Thibaut Lefort, ancien sportif de haut niveau, aujourd’hui capables d’accompagner les entreprises rencontrant des difficultés financières à n’importe quel stade d’une opération. Parfaitement intégrée au sein du cabinet, l’équipe Restructuring est en plein essor. Elle coopère de façon étroite avec les autres départements de la maison et bénéficie de leur éclairage dans des secteurs variés, aussi bien en bancaire et corporate qu’en propriété intellectuelle et industrielle.

« Il est très précis, même lorsque le sujet est difficile. Sa technique juridique est incontestable » Marie Piersen, Juriste Senior chez Total

Des synergies aussi précieuses qu’efficaces, pour une équipe complémentaire, à la fois expérimentée, créative et rigoureuse, intervenant auprès de débiteurs de toute taille – PME et firmes internationales -, de repreneurs, comme d’affaires spéciales de banques, ce qui n’est pas si fréquent ! Petit à petit, l’équipe marque son emprunte. Dernière reconnaissance en date : la distinction du Trophée du Droit en 2019 pour avoir structuré dans un délai record une fiducie sûreté / gestion portant sur des actifs incorporels dans dix-huit juridictions sur trois continents. « Par son expertise reconnue en droit des actifs incorporels, le cabinet était le seul de la place à pouvoir mener à bien ce type d’opérations », conclut l’associé.

Par Capucine Coquand, Quintessance Portraits, pour Mayday Mag


Pour voir le profil complet de l’équipe, rendez-vous sur Mayday Community

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.