Barbier Legal

Mayday est parti à la rencontre de professionnels du retournement et a décidé de vous les présenter. Plus qu’un portrait, c’est aussi un lien privilégié que Mayday noue avec eux, afin qu’ils participent à promouvoir les bonnes pratiques du retournement d’entreprises. Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter le cabinet Barbier Legal qui intègre Mayday Community.

Fondé en 2015 par Jérôme Barbier, Barbier Legal est une boutique de niche, implantée à Paris et Neuchâtel, qui intervient principalement aux côtés d’entreprises en difficulté (procédures préventives et collectives) et également en contentieux des affaires et M&A.

Jérôme Barbier Avocat

Affectionnant particulièrement les dossiers small et midcap, le cabinet intervient essentiellement pour le compte des entrepreneurs et de leurs actionnaires. Présent en France et en Suisse, la boutique, qui a noué un partenariat avec l’étude Suisse Leax, dispose de l’autre côté des Alpes d’une parfaite connaissance des acteurs, mais surtout d’une compréhension « des mécaniques culturelles très différentes des nôtres » nous confie Jérôme Barbier.

« Il n’hésite pas à prendre des risques dans ses préconisations » Fabien Patillaud, Directeur Associé chez UI Gestion

Pour bien présenter le cabinet Barbier Legal, il parait tout d’abord important de parler de son fondateur, Jérôme Barbier. Après avoir fait ses armes en contentieux des affaires chez White & Case, il décide de raccrocher la robe 4 ans plus tard pour réaliser outre-manche un LLM de l’University of London. De retour en France, il effectue un passage de deux ans chez Latournerie Wolfrom & Associés en droit des affaires, avant de rejoindre Poulain & Associés en 2008, dont il deviendra associé en 2012. Il y rencontre alors Jean-Paul Poulain, mais également Jason Reeves, Philippe Chemouny ou encore Jean-Charles Barbaud. Ensemble, ils vont accumuler les dossiers d’envergure coté débiteurs dans le secteur automobile, les bateaux Rodriguez ou encore le Groupe Loret, ainsi que côté repreneurs dans des dossiers significatifs comme Petitjean ou les transports Mory. Début 2013, il rejoint finalement SEH Legal, une nouvelle boutique de niche où il participera activement à la reprise de Nice Matin par ses salariés et sera l’artisan des dossiers Rolpin et Rolkem (fabricants de contreplaqué cédés à des japonais) et des reprises de Reims Aviation Industries et Atlantic Air Industries.

Jérôme Barbier

C’est en 2015 qu’il fonde Barbier Legal, avec une volonté marquée d’indépendance et pour ambition de développer un pont transalpin pour faciliter les échanges entre deux pays proches géographiquement mais néanmoins très différents. Il est rapidement rejoint dans cette aventure par Diane Beaupuy avec laquelle il a travaillé chez SEH Legal. « Un choix naturel » nous confie-t-elle. Travaillant ensemble depuis une petite dizaine d’années, ils forment un duo qui se connait si bien qu’ils donnent le sentiment de « ne pas avoir besoin de se parler pour se comprendre » nous confie Gaétan Piens, Associé chez Grant Thornton.

« Jérôme Barbier fait preuve d’agilité pour trouver le chemin de crêtes qui permettra de sortir le dossier par le haut, trouver les interstices dans les murs et s’y faufiler » Gaétan Piens, Associé Grant Thornton

Depuis qu’elle s’est installée, l’équipe est intervenue aux côtés de nombreuses PME dans le cadre d’opération de M&A et distressed M&A, de procédures amiables, de procédures collectives ou encore de contentieux sensibles pouvant impliquer des sociétés cotées. Lorsque c’est nécessaire, la boutique de niche s’entoure des compétences complémentaires en droit social ou en droit fiscal par exemple, afin d’être capable d’apporter le meilleur service tout en gardant une vision globale et stratégique du dossier.

Décrit comme « faisant preuve de beaucoup de psychologie dans l’analyse des rapports de force » par Fabien Patillaud, Directeur Associé chez UI Gestion, Jérôme Barbier est avant tout un « business maker » poursuit-il, qui « n’hésite pas à prendre des risques dans ses préconisations. Il infuse partout le dossier et dispose d’une approche non conflictuelle qui est très efficace pour faire converger des intérêts divergents ».

« Il sait prendre par le bon angle des dossiers complexes et faire converger les parties vers une sortie amiable » Un administrateur judiciaire

Doté d’un côté caméléon, Jérôme Barbier est reconnu pour s’adapter à tout type de situation et faire preuve « d’agilité pour trouver le chemin de crêtes qui permettra de sortir le dossier par le haut, trouver les interstices dans les murs et s’y faufiler » nous confie Gaétan Piens, qui le décrit comme « disponible » et qui salue sa capacité « à comprendre les besoins et les problématiques et à faire passer les bons messages à l’entreprise », avant de poursuivre « C’est très facile de travailler avec lui, on peut parler d’une seule voix ».

Diane Beaupuy

Psychologue, non conflictuel, Jérôme Barbier est également très « pédagogue » selon un administrateur judiciaire que nous avons interrogé et qui nous confie « c’est un point essentiel pour être capable de présenter un dossier devant un tribunal et pour faire converger les parties vers une sortie consensuelle », avant de rajouter « il sait prendre par le bon angle des dossiers complexes et faire converger les parties vers une sortie amiable ». Enfin, il concède que « oui il est diplomate, mais jusqu’à un certain point. Il a la bonne mesure ».

Fidèle à la tradition Suisse, si Jérôme Barbier connait bien les acteurs du marché, il n’en demeure pas moins très indépendant et cultive la discrétion. Décrit comme « franchement sympa » par Gaétan Piens, Jérôme Barbier fait partie de ces avocats qui aiment la vie. Passionné par la montagne et le ski, il y passe le plus clair de son temps libre.

Par Cyprien de Girval

***

Rendez-vous sur Mayday Community pour voir le profil complet du cabinet Barbier Legal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.