2M&associés

Mayday est parti à la rencontre de professionnels du retournement et a décidé de vous les présenter. Plus qu’un portrait, c’est aussi un lien privilégié que Mayday noue avec eux, afin qu’ils participent à promouvoir les bonnes pratiques du retournement d’entreprises. Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter l’étude d’administrateurs judiciaires 2M&associés qui intègre Mayday Community.

Créée en 2017 à l’initiative de Carole Martinez, l’étude 2M&associés dispose de trois antennes à Paris, à Angers et à Rennes et est composée d’une équipe de 25 professionnels, dont 4 associés – Carole Martinez et Marine Pace à Paris, François Mercier à Angers et Sophie Gautier à Rennes, 13 collaborateurs et une équipe support.

Capable d’appréhender très rapidement des sujets complexes et faisant preuve d’une pugnacité remarquable, l’étude 2M&associés s’impose dans le paysage du retournement français comme un acteur majeur.

Une étude discrète qui s’illustre sur des dossiers d’envergure

Loin des feux des projecteurs, 2M&associés fait partie des études d’administrateurs judiciaires les plus en vues. Si l’étude a su se faire une place « c’est par son travail et son efficacité, plus que par sa communication » abonde Fabienne Beuzit, avocat associé chez Jones Day. En effet, Carole Martinez « n’aime pas la lumière, mais cela ne l’empêche pas d’être reconnue tant par le marché du retournement, que par les chefs d’entreprises » souligne Romain de Ménonville, avocat associé chez Bird & Bird.

Martinez Administrateur

Si leur cœur de métier est d’intervenir auprès d’entreprises dont le chiffre d’affaires se situe entre 50 à 100 millions d’euros, l’étude traite 1 à 2 dossiers de plus de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires chaque année.

Présente à Paris et sur le Grand Ouest

Historiquement basée à Paris, 2M&associés bénéficie de la présence de Sophie Gautier qui intervient dans le ressort de la Cour d’appel de Rennes, à Saint Malo, Saint Brieuc, Brest, Quimper, Lorient, Vannes et plus sporadiquement en Mayenne et en Loire-Atlantique ainsi que de François Mercier qui intervient dans le Maine-et-Loire et la Sarthe depuis la ville d’Angers.

« C’est un métier de terrain » nous confie Sophie Gautier, « il faut être proche des entreprises » rajoute François Mercier. Aussi, si certaines fonctions sont centralisées à Paris, chaque bureau comprend plusieurs collaborateurs dédiés.

Une équipe tout terrain, qui a fait de l’amiable sa signature

Si Philippe Dubois et Ségolène Coiffet, avocats associés chez De Pardieu Brocas Maffei, s’accordent pour dire que l’équipe parisienne de 2M&associés est aussi à l’aise « en amiable qu’en judiciaire », le bureau parisien a fait de l’amiable sa signature. Rien d’étonnant pour une étude fondée par Carole Martinez qui a fait partie des premiers administrateurs judiciaires à avoir pratiqué les procédures préventives : « j’ai commencé aux côtés des administrateurs provisoires et non pas des syndics, il y en avait 7 en France et on ne faisait que de l’amiable. J’ai gardé cette sensibilité » nous confie l’intéressée.

« Parmi les administrateurs judiciaires, ils sont du côté de ceux qui agissent, qui sont dynamiques, ceux qui acceptent de se mouiller … voir des hyperactifs » Philippe Dubois et Ségolène Coiffet

Une sensibilité pour l’amiable donc, mais qui n’empêche pas l’étude d’intervenir en judiciaire. Maîtrisant aussi bien les aspects juridiques que financiers d’un dossier, l’équipe est composée de collaborateurs spécialisés et a la particularité de disposer d’une équipe sociale dédiée qui leur permet de gérer aussi bien les PSE, que l’ensemble des problématiques sociales des dossiers. Une équipe « qui leur permet de gérer les processus de droit social en interne de manière très efficace » note Romain de Ménonville.

Carole Martinez

Sophie Gautier et François Mercier ont quant à eux la particularité d’intervenir également au cours de missions civiles notamment en qualité d’administrateur ad hoc pour dénouer les conflits dans le cadre de succession, d’indivision ou d’association.

« Carole Martinez a cette capacité à arbitrer des situations complexes et à conjuguer des intérêts souvent antagonistes » Pierre-Alain Bouhénic

« Les magistrats sont très preneurs de gestionnaire de patrimoine dans le cadre d’une crise, cela répond à un vrai besoin que l’on est en mesure de traiter » souligne Sophie Gautier, qui nous confie qu’ « en région, notre activité se répartie presque par tiers entre le pôle amiable, judiciaire et civil ».

A classer du côté des dynamiques, voir des hyperactifs

« Parmi les administrateurs judiciaires, ils sont du côté de ceux qui agissent, qui sont dynamiques, ceux qui acceptent de se mouiller … voir des hyperactifs » soulignent Philippe Dubois et Ségolène Coiffet.

Céline Domenget-Morin, avocat associé chez Goodwin confirme que « Carole Martinez et Marine Pace cherchent toujours à trouver une solution pragmatique à leurs dossiers. Elles savent accélérer quant il faut, se creuser la tête pour trouver des solutions pour sortir les dossiers ».

« Marine Pace incarne la jeunesse et la relève assurée de la profession » Clotilde Delemazure

Les clés du succès ? « Carole Martinez ne perd pas de temps, elle suit son objectif et elle avance. Elle est drivée par son efficacité » ajoute Fabienne Beuzit. « Très bonne négociatrice » pour Guilhem Bremond, avocat associé chez Bremond & Associés, Carole Martinez « sait taper du point sur la table quand cela est nécessaire » souligne Céline Domenget-Morin, « elle sait bousculer les parties quand il le faut » mais « elle a également beaucoup d’humour et parvient à faire passer beaucoup de chose par ce biais » complète Fabienne Beuzit.

Carole Martinez a su gagner sa réputation en matière de négociation par sa « capacité à arbitrer des situations complexes et à conjuguer des intérêts souvent antagonistes » selon Pierre Alain Bouhenic, avocat associé chez Brown Rudnick qui nous confie que Marine Pace complète à merveille ce binôme et apporte toute sa fraicheur. « Elle incarne la jeunesse et la relève assurée de la profession » pour Clotilde Delemazure.

François Mercier

« Carole Martinez et Marine Pace sont extrêmement complémentaires » confirme Romain de Ménonville. « L’une est très bonne négociatrice et a une compréhension quasi immédiate de la situation de l’entreprise et l’autre est une très bonne technicienne du droit qui coordonne les actions à mener dans un dossier tout en montant en puissance dans la partie négociation».

« Ils savent taper du point sur la table quand cela est nécessaire » Céline Domenget-Morin

Quant à Sophie Gautier, elle sait « faire preuve de délicatesse » ce qui ne l’empêche pas d’être douée d’une « forte autorité et de se placer, de par son statut d’administrateur judiciaire, en hauteur des dossiers pour se montrer impartial » témoigne Matthieu Mercier, avocat associé au cabinet Carcreff.

Autre élément de signature, la maitrise du temps. Le calendrier est essentiel et les équipes de 2M&associés l’ont bien compris. Leur investissement dans les dossiers et leur écoute leur permettent de bien « appréhender le moment » d’après Fabienne Beuzit.

Disponibilité, réactivité, écoute et pragmatisme

Habiles techniciens du restructuring, les équipes de 2M&associés démontrent également des qualités humaines indispensables : ils sont « disponibles, réactifs et à l’écoute de toutes les parties prenantes » pour Romain de Ménonville « et pragmatique » ajoute Clotilde Delemazure, associée chez Grant Thornton. « Ils font preuve d’une grande fiabilité » abonde Guilhem Bremond pour qui il est primordial que les chefs d’entreprises puissent établir une relation de confiance avec leur administrateur judiciaire et qui souligne que « 2M&associés sait instaurer une véritable proximité avec le chef d’entreprise, ce qui est très appréciable ».

« Sophie Gautier dispose d’une forte autorité et de se place en hauteur des dossiers » Matthieu Mercier

Disponible, réactif et humain, trois mots qui reviennent comme un slogan. Pierre-Alain Bouhenic se souvient d’un dossier dans lequel : « Carole Martinez a fait preuve d’une grande humanité. Elle a su ménager les intérêts des créanciers et des actionnaires tout en protégeant le dirigeant ».

Une véritable famille professionnelle

S’ils sont tous aujourd’hui des professionnels aguerris et des techniciens chevronnés du restructuring, ils ne sont pas tous tombés dans la marmite lorsqu’ils étaient petits !

Sophie Gautier

Marine Pace, ancien avocat en contentieux bancaire, a découvert le droit des entreprises en difficulté en intégrant le cabinet de Guilhem Bremond « la greffe du restructuring a très vite pris avec Marine. C’était une très bonne collaboratrice et une avocate talentueuse » nous confie celui qui l’a laissé réaliser un détachement auprès de Carole Martinez, afin qu’elle découvre le métier d’administrateur judiciaire sans savoir qu’elle ne reviendrait pas … « j’avais développé une appétence pour le monde des affaires durant mes études à l’EM Lyon et le métier d’administrateur judiciaire m’intéressait. Au bout de trois mois de détachement j’ai compris que je ne reviendrai pas en cabinet d’avocats. J’aime ce métier, car il est au cœur des restructurations » !

« Ils font preuve d’une grande fiabilité » Guilhem Bremond

Sans doute le seul administrateur judiciaire forméà Saint Cyr, François Mercier a quant à lui débuté sa carrière en tant qu’officier de l’armée française avant d’intégrer l’étude d’Angers où Carole Martinez était administrateur judiciaire : « Quand j’ai pris la décision de quitter l’armée où j’étais commandant au sein du commissariat des armées » ce qui l’a amené à intervenir sur le sol afghan et africain notamment « je suis retourné en France et j’ai passé l’examen d’administrateur judiciaire. Une fois mon diplôme en poche, j’ai toqué à la porte de Carole Martinez pour un stage. Elle a dû être étonnée car je suis arrivé, rasé, rigide, tête haute… comme un militaire. Mais elle m’a dit banco, elle m’a donné ma chance et m’a formé et maintenant nous sommes associés ».

« Faire monter ses équipes et transmettre », c’est en effet la volonté affichée de Carole Martinez : former les jeunes professionnels, accompagner ses équipes en leur transmettant ses compétences et son expérience en matière d’entreprises en difficulté. Fabienne Beuzit le reconnait, « Carole Martinez c’est une vraie boss qui sait faire monter ses équipes ».

« François Mercier je l’ai formé et je l’associe, comme je l’ai fait avec Marine Pace. Mon objectif c’est de transmettre la compétence à des jeunes qui ont une double formation… Pour Sophie Gautier c’est un peu différent » confie Carole Martinez. « Je la connais depuis très longtemps, on est de la même génération. Il se trouve qu’on a eu l’occasion de travailler ensemble à plusieurs reprises lors de co-mandats et qu’on s’est aperçue qu’on travaillait bien ensemble et surtout qu’on partageait les mêmes valeurs humaines et professionnelles. S’associer, c’est avant tout une expérience humaine. Je m’associe avec des gens que j’apprécie et à qui je fais confiance, pour recréer une sorte de famille ».

« Carole Martinez c’est une vraie boss qui sait faire monter ses équipes » Fabienne Beuzit

Marine Pace

La bonne rencontre alors que Sophie Gautier avait envie de s’associer à d’autres professionnels dans le but de « construire ensemble, partager les mandats et pouvoir spécialiser les équipes pour offrir le meilleur service tout en maintenant une forte proximité avec les juridictions et les chefs d’entreprises ».

La recette semble bien fonctionner : au total sur l’année 2019, l’étude totalise environ 300 mandats.

Pour conclure, quand Clotilde Delemazure souligne leurs qualités humaines « ils sont humbles tout en étant direct et impliqués dans les dossiers », Céline Domenget-Morin met en avant leur « véritable curiosité et leur chaleur humaine », « ce sont de bons vivants ». Rien d’étonnant donc que pour Carole Martinez 2M&associés « ce n’est pas une association, c’est une famille » !

Par Pauline Vigneron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.