échec

La stigmatisation de l’échec en France est une réalité. Elle engendre souvent une spirale négative pour l’entrepreneur qui la subi de plein fouet et qui peine à rebondir. Pour répondre à ce constat, Les Rebondisseurs Français prennent le contre-coup en lançant un mouvement « pour dire haut et fort qu’après l’échec vient le rebond » !

La méthode est simple : mettre à l’honneur les personnes qui ont vécu un échec entrepreneurial et qui ont rebondi en leur offrant une tribune pour partager leur expérience et changer le regard porté sur ceux qui ont traversé des accidents de parcours et qui continuent pour autant à avancer. Les Rebondisseurs souhaitent leur donner la parole, valoriser et promouvoir l’importance de la capacité de rebond et partager les valeurs et moteurs qui les ont guidés vers le succès.

Sur le site des Rebondisseurs Français, on retrouve par exemple l’article d’Alexandre Mulliez, Directeur Innovation et Marketing d’Auchan, qui prône de continuer à rater, mais de rater mieux ! Une vision scientifique des choses, puisque la science ne parle jamais d’échec, lui préférant l’expérimentation qui peut parfois être infructueuse mais qui permet d’avancer. « Dans la vie, je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends » disait Nelson Mandela.

On découvre également le témoignage de Geoffroy de Becdelièvre paru sur Forbes, qui a pour devise « faire des erreurs sans cesse pour grandir ». La vie est certainement une succession de réussites, mais aussi d’erreurs, que l’on soit entrepreneur ou salarié. Il faut simplement savoir s’adapter. Dans son entreprise, il a créé le Prix de l’échec qui met en valeur l’échec à travers l’organisation d’un événement pour échanger ensemble et analyser les raisons de cet échec.

Fondé à l’initiative d’Isabelle Saladin, sa Présidente, entourée d’Alexandre Nobecourt, Claire Flin et Christian Vaux, le mouvement propose à qui partage ses valeurs de devenir partenaire, bienfaiteur ou ambassadeur des Rebondisseurs Français. Une très belle initiative.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.