Pichon

Le groupe Pichon, leader français de la construction de tonnes à lisier et d’épandeurs agricoles a été placée en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Rennes, le 7 novembre 2018. Sa filiale iséroise Gilibert, fabricant de bennes et d’épandeurs à fumier est liquidée avec cessation d’activité.

Installée à Landivisiau dans le Finistère (29), la société Pichon Industries emploie 140 salariés pour un chiffre d’affaires de plus de 38 millions d’euros réalisé en France et à l’export. Elle dispose d’un site de production de 22 000m2 en Bretagne et possède également une usine en Pologne.

Pichon Industrie avait racheté la société iséroise Gilibert à la barre du tribunal en 2015. Installée à Faramans (38), l’entreprise Gilibert n’est jamais parvenue à retrouver le chemin de la rentabilité, ce qui expliquerait son placement en liquidation judiciaire et les difficultés de sa maison-mère.

Un appel d’offres a été lancé par les administrateurs judiciaires en charge du dossier, Me Carole Martinez (2M&Associés) et Me Sophie Gautier, les candidats à la reprise de l’entreprise ayant jusqu’au 30 novembre à 12h pour déposer leur offre.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*