Grosbill

Le 1er octobre dernier, le site de e-commerce Grosbill a été placé en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Paris, vingt ans après sa création. Les candidats à la reprise de l’entreprise avaient jusqu’à ce jour, 24 octobre, pour déposer leur offre de reprise.

Avec un chiffre d’affaires de plus de 32 millions d’euros en 2017 et 10 millions d’euros de perte, le site de vente en ligne de produits high-tech a traversé des difficultés financières, notamment en raison de la concurrence féroce arrivée notamment avec Amazon et Cdiscount.

Selon Le Monde, les administrateurs judiciaires se disent confiants pour la reprise d’une marque « forte et en plein rétablissement ». Ils attendent plusieurs offres de reprise, parmi lesquelles devrait se trouver celle du groupe LDLC, numéro un de la vente de produits high-tech et de matériel informatique sur internet.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.