Manoir

Ancien fleuron de l’industrie de Saint-Brieuc (Côte d’Armor – 22) l’ex Manoir-Industries rebaptisé Manoir Saint-Brieuc traverse des difficultés financières. Racheté par le chinois Taihai Yantai en 2012, ce dernier souhaite s’en séparer. Une solution de reprise par les salariés est à l’étude.

Créée en 1928, cette fonderie bretonne rassemble 130 salariés chargés de la fabrication de pièces métalliques d’usure pour des engins de carrières ou de travaux publics.

Selon Patrick Ducatillon, directeur des opérations de l’entreprise, les recettes ne permettent pas de couvrir les dépenses et l’activité génère une consommation importante de trésorerie qui a notamment conduit les commissaires aux comptes à actionner une procédure d’alerte début mars 2018.

Certains cadres de l’entreprises souhaitent s’associer pour reprendre la fonderie avec le soutien du groupe Lessard, attaché à l’industrie locale et à la défense du savoir-faire de Manoir et également client de l’entreprise. Le groupe Lessard est spécialiste du secteur des carrières et des travaux publics, il prendrait une participation au capital à hauteur de 24,5%.

Les collectivités locales sont également mobilisées pour favoriser la reprise du site. Le conseil régional et Saint-Brieuc Armor Agglomération seraient disposés à prêter respectivement la somme de 300 000€ et de 100 000€ à taux nul remboursable en six ans et fourniraient également 160 000€ de subventions.

Par Bastien de Breuvand

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.