Steva Limousin

L’information a été confirmée ce jeudi 5 avril 2018 par la décision du Tribunal de commerce de Lyon de placer l’entreprise en redressement judiciaire assortie d’une période d’observation de deux mois.

L’ouverture de cette procédure permet notamment de lancer les démarches pour permettre aux 115 salariés de percevoir les 50% de leur salaire de mars qui n’avait pas pu leur être versé et ouvre une opportunité de trouver des solutions pour sauver l’usine d’ici le 5 juin 2018. Un rendez-vous avec le conseil régional se tient ce jour pour réfléchir aux différentes pistes possibles.

Par Bastien de Breuvand

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.