rougier

Le Tribunal de commerce de Poitiers devait rendre sa décision ce mardi 22 mai concernant l’avenir des deux structures juridiques de Rougier en difficulté. Il a renvoyé sa décision au 13 juillet 2018.

Il devait notamment se prononcer sur la suite à donner aux périodes d’observation liées aux procédures de sauvegarde et de redressement judiciaire ouvertes respectivement au bénéfice de la holding Rougier SA et de l’entité Rougier Afrique International. La période d’observation initiale avait été ouverte pour une année et doit prendre fin le 12 mars 2019.

Rappelons que le négociant français en bois tropicaux traverse des difficultés persistantes au Cameroun en raison notamment de l’engorgement chronique du port de Douala qui vient perturber les activités de certaines filiales africaines.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.