Marlène Loiseau

Après Paris, Versailles, Bobigny, Neuilly sur Seine et Besançon, c’est dans la capitale des Ducs de Bourgogne, à Dijon, que l’étude AJRS Administrateurs Judiciaires Restructuring & Solutions décide de s’installer et de s’associer à Marlène Loiseau, qui a prêté serment le 23 juillet dernier, devenant ainsi la 4ème associée de l’étude, aux côtés de Philippe Jeannerot, Catherine Poli et Thibaut Martinat.

Diplômée de la faculté de droit de Dijon, major de promotion du master 2 en Droit des difficultés d’entreprises de l’Université Nice Sophia Antipolis et du D.U. de Panthéon-Sorbonne dirigé par le Professeur François-Xavier Lucas, le parcours professionnel de Marlène Loiseau est marqué par Rémy Bourtourault aux côtés duquel elle a réalisé sa première expérience en 2010, avant de rejoindre Hélène Bourbouloux en 2013 et 2014 et de revenir aux côtés de l’administrateur judiciaire dijonnais.

Seule administrateur judiciaire du Tribunal de commerce spécialisé de Dijon, Marlène Loiseau a souhaité s’adosser à une structure déjà bien implantée sur l’axe Paris Grand Est. Pouvant s’appuyer sur les collaborateurs de l’étude et sur l’expérience de ses associés, l’administrateur judiciaire dijonnais prend la suite de Rémy Bourtourault qui part à la retraite prochainement. Avec deux collaborateurs dédiés au bureau de Dijon et « plusieurs recrutements en cours » nous confie Marlène Loiseau, l’étude ambitionne de rayonner sur toute la Bourgogne et une partie de la Franche Comté.

Si son choix est d’abord motivé par «  des considérations humaines » pour Marlène Loiseau, car il faut « qu’il y ait un partage des mêmes valeurs pour que cela fonctionne » rappellent Catherine Poli et Philippe Jeannerot, c’est dans le dossier Parisot, premier fabricant français de meubles, que les équipes ont pu se rencontrer et confirmer leur choix de travailler ensemble.

Avec six implantations, quatre associés, un administrateur judiciaire salarié, Paul-Henri Audras, quatre administrateurs judiciaires stagiaires, Jessica Levy, Marie Zimmermann, François Bro et Clémence Bellemin, et une dizaine de collaborateurs, AJRS fait partie des grandes études d’administrateurs judiciaires totalement intégrées. Récemment intervenue sur les dossiers La Halle, Peugeot Japy, Paris Turf, Fauchon, Polymont, Aigle Azur, Majencia ou encore Ascoval, l’étude a su faire ses preuves et imposer sa signature au fil des années.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.