cofistock

Il n’aura pas fallu très longtemps pour que les premiers dommages collatéraux se manifestent à la suite de la liquidation judiciaire du grossiste en arts de la table Artmadis, le 4 juillet dernier.

En effet, l’entreprise de transport Cofistock a été placée à son tour en liquidation judiciaire ce lundi par le Tribunal de commerce de Tourcoing (59) engendrant le licenciement pour motif économique de sept salariés.

L’entreprise Cofistock avait pour principal client Artmadis, qui lui rapportait 99% de son chiffre d’affaires. Une dépendance économique qui n’a pu empêcher l’effet domino et la chute du transporteur.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.