jellej jouets

Fin du suspense pour la reprise des magasins Toys’R’Us en France, le Tribunal de commerce d’Evry s’est prononcé ce lundi en faveur d’une reprise par le groupe Jellej Jouets, associé au fonds Cyrus Capital !

Ils étaient trois candidats à la reprise de la filiale française de Toys’R’Us : Pierre Mestre, fondateur du groupe Orchestra; Jellej Jouets et la Financière Immobilière Bordelaise. Le repreneur est donc le groupe Jellej Jouets allié à l’enseigne du Nord Picwic, spécialisée dans les jeux, les jouets et les loisirs créatifs pour enfants et au fonds Cyrus Capital, l’un des créanciers de la maison-mère américaine de Toys’R’Us.

Jellej Jouets porte le projet de généraliser le modèle des magasins Picwic en privilégiant l’épanouissement de l’enfant grâce à des animations, des ateliers, voir-même des offres de location au cœur des magasins.

Sur les 53 magasins que compte Toys’R’Us, Jellej Jouets en reprendrait 44 et conserverait 1 036 emplois sur les 1200 que compte l’entreprise. D’importants investissements seraient envisagés pour rénover les magasins, développer l’informatique et le digital.

Les deux enseignes vont donc désormais pouvoir capitaliser sur leurs forces pour construire un nouvel avenir et participer à la transformation du secteur du jouet.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*