hôtel

Le fabriquant de jantes pour voiture actuellement en redressement judiciaire depuis le 16 janvier 2018 bénéficie d’une période d’observation jusqu’au 16 juillet 2018. Selon le Ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, des industriels auraient fait part de leur intérêt pour la reprise de l’entreprise.

Il indique ainsi dans un courrier adressé à Gil Avérous, Maire de Châteauroux et Président de Châteauroux Métropole que « la piste d’un adossement industriel apparaît comme la plus susceptible de redonner des perspectives à cette société ».

S’il est fait état de marques d’intérêts portées par cinq entreprises, quatre industriels et un financier, leur nom reste pour l’instant confidentiel. Les candidats repreneurs peuvent déposer leurs offres jusqu’au 15 mars 2018.

Par Bastien de Breuvand

Sur le même sujet :
#Actu : AR Industries, prolongation de la période d’observation

#Actu : AR Industries – En route vers le redressement judiciaire de l’entreprise

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.