actissia

Les négociations avec de potentiels investisseurs sont toujours en cours pour le Groupe Actissia, propriétaire de France Loisirs. Lors de son audience du lundi 11 juin, le Tribunal de commerce de Paris a décidé de prolonger la période d’observation jusqu’au 30 septembre 2018, avec une échéance importante au 24 juillet…

En effet, la course contre la montre est bien lancée. Adrian Diaconu, patron du groupe Actissia, est toujours à la recherche de 10 millions d’euros pour assurer la pérennité du groupe et de ses filiales. Une discussion semble en cours avec un potentiel investisseur mais elle n’a pas encore abouti et aucune garantie bancaire n’a été fournie au tribunal comme cela aurait dû être le cas.

Adrian Diaconu doit réunir rapidement a-minima la somme de 1,5 millions d’euros, faute de quoi les mandataires judiciaires seront contraints de demander la conversion de la procédure de redressement judiciaire en liquidation judiciaire. Mais Adrian Diaconu souhaite de son côté réunir 1 millions de plus pour permettre la poursuite de la phase d’audit en cours, en vue d’une entrée au capital du potentiel investisseur. La prochaine échéance est fixée au 24 juillet…

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.