Après une diversification de ses activités par l’acquisition des centres de formations Coldefy Formation et IPFAC – SE.MA.FOR le 25 mars 2021, Domecco poursuit sa stratégie de croissance avec la reprise de la société I.P.C arrêtée par un jugement en date du 13 avril 2021.

Créée en 2014, Domecco est une société indépendante spécialisée dans l’accompagnement de projets de construction, d’amélioration et d’optimisation de l’habitat. Domeco appartient au groupe de sociétés Batigroupe. Par jugements en date du 25 mars 2021, le Tribunal de commerce de Bobigny a retenu le projet de reprise présenté par Domecco avec la reprise des actifs et du personnel des sociétés Coldefy Formation et IPFAC – SE.MA.FOR. Cette acquisition permet une diversification des activités exercées par Domecco. Les centres de formation vont ainsi permettre de parfaire la chaîne de valeur du repreneur, Domecco.

Dans cette optique, Domecco poursuit sa stratégie de croissance avec l’acquisition des actifs et activités de I.P.C qui permettra un renforcement des activités exercées à ce jour par le groupe et d’étendre son implantation régionale.

En redressement judiciaire depuis le 9 février 2021, la société I.P.C, créée en 1993, exerce une activité d’isolation, plâtrerie et pose de cloisons notamment pour une clientèle publique et dans une moindre mesure, pour des promoteurs. Les difficultés de cette société résultent principalement d’une forte baisse de son activité en partie due à la crise sanitaire liée à la Covid-19. À la lumière de ces difficultés, un plan de redressement ne pouvait être préparé. Ainsi, l’administrateur judiciaire en charge du dossier a lancé un appel d’offres, la date limite étant fixée au 12 mars 2021. À l’expiration de ce délai, une seule offre a été déposée et émanait de la société Domecco. Après amélioration de l’offre notamment en termes de prix, l’offre de Domecco s’est imposée ayant le mérite d’assurer la pérennité de l’activité et de sauvegarder plus de la moitié des emplois.

Par conséquent, par jugement en date du 13 avril 2021, le Tribunal de commerce de Boulogne sur Mer a retenu le projet de reprise présenté par Domecco avec la reprise des actifs et du personnel avec la sauvegarde de 29 emplois.

R&D (Gilbert Declercq) est intervenue sur le dossier en tant qu’administrateur judiciaire.

Ruffin Mandataires et Associés (Marion Ruffin-Michaux) est intervenue sur le dossier en tant que mandataire judiciaire.

Domecco était conseillée par Franklin (Numa Rengot, Fanny Attal et Pierre Dupuys) en restructuring et par Aton Partners sur le volet financier.

Par Caroline de Bonville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.