La Société Ardennaise Industrielle, en redressement judiciaire depuis le début de l’année, devrait être fixée sur son sort le 28 février. Un seul repreneur s’est positionné pour sa reprise, il s’agit de l’entreprise Delta Dore spécialisée dans les services énergétiques. Plusieurs sujets sont encore à l’étude.

L’entreprise compte 181 salariés, Delta Dore se propose d’en reprendre 24, ce qui pose des questions relatives à la taille du site de production. En effet, les 5 hectares de l’usine seraient bien trop grands dans ces conditions. Il est question soit d’en reprendre seulement une partie, soit de déménager dans un lieu plus petit.

Concernant la ligne de production, il semble que Delta Dore ne soit intéressée que par la ligne de production des moteurs tubulaires qu’elle souhaite utiliser pour la fabrication de ses volets roulants et qui nécessite de financer l’achèvement de la ligne de production, et donc son financement ; ainsi qu’un nécessaire transfert des brevets en cours de discussion.

Enfin, la question de l’emploi est également au centre des sujets : Force Ouvrière souhaite que l’entreprise fabrique un produit fini dans l’usine, permettant ainsi de pérenniser le site et de sauver quarante emplois supplémentaires, et que les salariés devant quitter l’entreprise puissent le faire dans des conditions similaires à celle du précédent plan social de 2014.

Par Bastien de Breuvand

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.