Caen

C’est l’histoire d’Anne et Christelle qui changent de vie il y a dix ans et décident de prendre les rênes d’une petite épicerie rue Caponière, en plein cœur de Caen. En 2011, un sinistre paralyse l’activité et plonge l’entreprise en redressement judiciaire. Une tirelire solidaire va la sauver.

Les Marchés de Provence se veut un lieu atypique où l’on aime trouver des aliments sains, en circuits courts, et l’oreille attentive d’Anne et Christelle qui ont à cœur de tisser une vraie relation avec leurs clients. Tout semble aller pour le mieux jusqu’à ce fameux sinistre de l’année 2011 qui fait s’effondrer le toit de la boutique.

S’en suivent 13 mois de fermeture et un placement en redressement judiciaire en 2012. Décidées à sauver leur commerce, Anne et Christelle s’investissent corps et âme dans le redressement de la boutique.

Leur ténacité leur permet d’obtenir un délai exceptionnel et de recommencer leur activité, mais lorsqu’elles reçoivent les frais de justice de 5000€ à payer pour le redressement judiciaire, c’est la douche froide. Impossible de payer…

C’est alors qu’Anne a l’idée de créer une tirelire solidaire qu’elle va poser dans sa boutique, avec un petit mot. C’est un véritable succès qui mobilise tout un territoire ! Un financement participatif sans internet, simplement à l’aide du bouche à oreille, qui réunit presque la totalité de la somme en seulement 4 jours.

Une solidarité qui donne des idées à Anne qui plaide en faveur d’un fonds de solidarité alimenté par les commerçants d’un territoire et qui viendrait en aide à ceux qui traversent des difficultés.

Pour découvrir la boutique en ligne des Marchés de Provence : Aux Marchés de Provence

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*