UJA
Dans l’incapacité d’honorer les échéances de son plan de sauvegarde, le géant du prêt à porter féminin Un Jour Ailleurs est placé en redressement judiciaire par jugement du 29 mai…
Cet article est réservé à nos abonnés Connectez-vousAbonnez-vous