Livre Arnaud Marion

Arnaud Marion, manager de crise, publie son dernier né intitulé « Partout où je passe, les mêmes erreurs » aux éditions Eyrolles. L’occasion pour lui de livrer son expérience en proposant aux chefs d’entreprise un guide pratique et une méthode de travail pour affronter les crises et transformer son entreprise.

Après des études de lettres classiques, Arnaud Marion intègre Sciences-Po Paris de laquelle il sort diplômé à 21 ans. C’est après avoir fait ses premières armes chez Arthur Andersen, qu’il crée à 24 ans sa première société. Il rejoint ensuite Edmond de Rothschild, puis créé Trans Consult International en 2001 à Paris et devient manager de Crise. Il crée par la suite Marion & Partners Ltd à Londres en 2014.

Il travaille depuis sur des dossiers aussi complexes qu’emblématiques tels que Pianos Pleyel, Couach, Voxan, la Salle Pleyel, Le Lido, Heuliez, Chantiers Baudet, Hersant Media (Nice Matin, La Provence), Neuhauser (Groupe Soufflet), Zilli, Doux, Solocal Group ou encore Smovengo, l’opérateur de Velib’ à Paris.

Ce spécialiste de la gestion des crises et des transformations aime transmettre. Après 5 années d’enseignement, notamment à Science Po entre 1993 et 1998, il avait déjà publié quatre ouvrages dont deux aux Editions de la Martinière, dans lesquels il raconte l’aventure Pleyel, de la manufacture de pianos à l’emblématique salle de concert. Il fonde en mai 2020 l’IHEGC (Institut des Hautes Études en Gestion de Crises)pour former les dirigeants et managers à la gestion des crises et des transformations.

Arnaud Marion vient de publier son dernier né « Partout où je passe les mêmes erreurs » où il nous entraine dans un voyage au travers de la gestion de crise opérationnelle en développant 65 clés, complétés d’une cinquantaine de cas emblématiques aux thématiques variées.

Faire face à l’urgence, gérer les difficultés financières, savoir communiquer avec les salariés ou avec la presse, avoir la bonne attitude, mettre en place un dialogue social constructif, établir la transparence, ne pas être dans le déni, sortir de la culpabilité, impliquer les équipes, mettre en place un plan de transformation, éviter les erreurs courantes… « Ecrit en décembre 2019, avant le début de la crise du Coronavirus » précise-t’il, l’ouvrage propose une méthodologie précise et des conseils précieux pour réussir à gérer la crise et transformer l’entreprise en profondeur. À l’heure de cette crise inédite, Arnaud Marion a choisi de proposer aux chefs d’entreprises, un guide pratique et une méthode pour affronter l’avenir.

Préfacé par Nicolas Dufourcq, directeur général de BPI France, l’ouvrage est enrichi 25 témoignages variés de conseils spécialisés en restructuring, de chefs d’entreprise, de militaires, de  psychologues, de sportifs de haut niveau ou encore de spécialistes de la communication, ce livre aborde l’ensemble des thèmes incontournables de la gestion de crise.

Parmi ces témoignages :

  • Delphine Caramalli, avocat associée chez Clifford Chance, en charge de la pratique restructuring, qui intervient sur le thème «La récompense de l’échec à l’épreuve de l’entrepreunariat » ;

  • Saam Golshani, avocat associé chez White & Case, en charge de la pratique restructuring, qui intervient sur le thème « Le phénomène de l’emmurement » ;

  • Valérie Ohannessian, fondatrice de Phemia Conseil qui intervient sur le thème « Prendre conscience des dimensions de la crise – Ontologie de la crise » ;

  • Le général Michel Adrien, qui intervient sur le thème « Gérer l’urgence – Opération « Deliberate Force » en Bosnie-Herzégovine » ;

  • Le colonel Pierre Jager, qui intervient sur le thème « Chute de poussée pour les Mirage 2000 » ;

  • Fabien Derville, président du conseil d’administration de Décathlon et de Mobivia, qui donne « La vision d’un grand patron : le management de la gestion de crise » ;

  • Guillaume Foucault, spécialiste de la communication de crise, qui intervient sur le thème « Crise du Ponant : des pirates, un armateur et le président de la République » ;

  • Philippe Lentschener, spécialiste du marketing et de communication, qui intervient sur le thème « Ne pas ajouter la crise réputationnelle à la crise économique » ;

  • Yannick Nyanga, joueur de rugby professionnel, intervient sur le thème « Être sur le terrain – La résilience collective » ;

  • François Boquet, qui intervient sur le thème « Le management de la singularité » ;

  • Nathalie Serero, psychologue, qui intervient sur le thème « Ne négliger personne dans l’environnement et avoir du respect – Braquage d’une boutique de joaillerie » ;

  • Bruno Courtine, avocat associé chez Vaughan Avocats, en charge de la pratique droit social, qui intervient sur le theme « Restructurer “avec“ et jamais “contre“ – Six leçons à retenir »

  • Stéphane Gorrias, mandataire judiciaire, qui intervient sur le thème  « Mandataire judiciaire, un métier pas comme les autres ! » ;

  • Michel de Rovira, fondateur du groupe Michel et Augustin qui intervient sur le thème Michel et Augustin au bord du gouffre en 2009 ! »

  • Olivier Macard, associé chez EY spécialiste du secteur distribution et consommation « Retournement de conjoncture dans la grande distribution » ;

  • Pierre Ferracci et Nadia Ghedifa, président et directrice générale du groupe Alpha, qui interviennent sur le thème « Réconcilier l’économique et le social au coeur des restructurations, pari impossible ? » ;

  • Emmanuel Delannoy, spécialiste de l’économie “environnementale“, du biomimétisme et de la permaéconomie, qui intervient sur le thème « Une approche permaculturelle de la gestion des crises » ;

  • Annie Gentes, spécialiste en innovation et design, qui intervient sur le thème «Design et “black swan theory“, ou comment – gérer créativement l’incertitude et l’inconnu » ;

  • Philippe Besnard, président de Fast-up Partners, spécialiste de la transformation digitale, qui intervient sur le thème « Comment la digitalisation peut-elle être un outil de transformation ? » ;

  • Jérôme Wallut, spécialiste de la transformation digitale, qui intervient sur le thème « Miser sur l’expérience utilisateur / L’UX comme levier de gestion de crise ! »

  • Dominique Sciamma, spécialiste du design et de la communication multimedia « Adopter une approche Design Thinking – Vers le design de la décision » ;

  • Virginie Verfaillie Tanguy, avocate associée chez Valoren, et Présidente de l’ARE,, qui intervient sur le thème « Sortir de la crise – Du cercle vertueux à la sortie de crise » ;

  • Arnaud Marion et Valérie Ohannessian, qui interviennent sur le thème « La raison d’être des entreprises couronne l’actionnaire actif » ;

  • Vincent de la Bachelerie, senior advisor chez EY, qui intervient que le thème « S’appuyer sur le conseil d’administration et / le comité d’audit- L’auditeur externe face à une crise » ;

  • Joëlle Obadia, directrice de la communication chez Solocal Group, qui intervient sur le thème « Faire des partenaires sociaux une force – Un rôle à multiples facettes » ;

Arnaud Marion conclut cet ouvrage en abordant la problématique ô combien actuelle de la crise du Covid 19. Ce chapitre spécifique à la crise sanitaire a été écrit quelques semaines avant la publication de l’ouvrage, en mars 2020 et traite des questions suivantes :  « S’interroger sur un déni mondial / Évaluer le coût du « quoi qu’il en coûte » / Se projeter dans un monde qui ne se prévoit plus / Élargir le champ de conscience / Tirer les enseignements de la crise / Distribuer des dividendes en 2020 est contraire à l’intérêt social général ».

Pour acheter ce livre : Lien vers Amazon Book / Lien vers Apple Book 

 Par Pauline Vigneron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.