À l’occasion du lancement, ce vendredi 30 juillet, du nouveau format du site SOS Entreprises Coronavirus, Mayday a rencontré Lisa Ducani, membre du bureau de l’AJR et membre des WIR et Clotilde Delemazure, membre actif du bureau de l’ARE et des WIR dont elle est l’un des membres fondateurs. Ce site, créé en mars 2020, à l’initiative de l’ARE (Association pour le Retournement des Entreprises), l’AJR (association des jeunes professionnels du restructuring) et des WiR (Women in Restructuring) a pour but de se faire le relais des dispositions gouvernementales d’aides aux entreprises en les simplifiant pour la bonne compréhension des dirigeants et en adressant un éclairage technique et pratique sur certains points particuliers. De gros travaux de refonte et d’actualisation ont été menés afin de proposer un nouveau format de ce site dont le lancement vient d’avoir lieu.

Mayday : Quelle est l’histoire de la création du site SOS Entreprises Coronavirus ?

Lisa Ducani : Il s’agit d’un site lancé en partenariat et à l’initiative de l’ARE (Association pour le Retournement des Entreprises), de l’AJR (association des jeunes professionnels du restructuring) et des WiR (Women in Restructuring) en mars 2020. L’initiative est portée par un « noyau dur » composé de Virginie Verfaillie-Tanguy, présidente de l’ARE, Mylène Boché-Robinet, présidente des WIR, Géraldine Astrup, présidente de l’AJR et Marie Crumière, vice-présidente de l’AJR en plus de Clotilde et moi-même. À nos côtés, ce sont tous les membres de nos associations qui se sont mobilisés et ce faisant, une bonne partie des professionnels du restructuring.

Fort du succès qu’a connu ce site en mars dernier, qui a pour but de relayer et de faciliter l’accès aux dirigeants à toutes les dispositions légales et règlementaires liées à la Covid-19, nous avons lancé, au premier semestre 2021, de gros travaux de refonte et d’actualisation.

Clotilde Delemazure : Il s’agissait de recenser toute cette actualité qui, quand le premier confinement est intervenu, était quotidienne et dense. Je tiens à souligner l’engagement de tous les contributeurs qui ont travaillé le week-end et sur leur temps libre pour mener à bien cette initiative, largement relayée dans la profession.

Mayday : Pourquoi avoir mené ces travaux de refonte et d’actualisation ?

LD : Lors du lancement, nous étions en phase 1. Le site a été lancé dans l’urgence. Nous avons donc décidé d’aller plus loin, de prendre le temps de proposer un site plus concret. Ainsi et depuis ce jour, le site créé en mars sera de nouveau en ligne et ce, notamment grâce à la contribution et à l’intervention des membres de nos associations respectives qui ont répondu présents à nouveau et produisent le contenu du site.

Sur la partie technique, nous avons eu la chance d’être assistées par Blend et notamment Léa Laxton qui a fait un travail considérable et remarquable.

CD : L’été dernier, nous pensions que toutes les mesures exceptionnelles prendraient fin au 31 décembre 2021 avec la fin espérée de la crise sanitaire. Or nous sommes encore dans cette actualité, dans un contexte de pandémie qui impacte les activités de nombreuses entreprises, de mise en place de plans de relance et de sortie de crise. Dans ce contexte, nous avons souhaité poursuivre notre mission d’information et continuer à alimenter ce site pour toutes les personnes désireuses d’avoir accès à une information lisible, accessible et recensée ainsi que pour nos membres. Nos associations se devaient d’être dans cette action.

Mayday : Quelles sont les nouvelles fonctionnalités que le site « nouvelle formule » intégrera ?

LD : Le site « nouvelle formule » intègrera de nouvelles fonctionnalités et une ergonomie revisitée afin de faciliter et de rendre plus intuitif l’accès aux informations et mesures spécifiques liées à la crise sanitaire, avec des mises à jour régulières.

Aujourd’hui, le Gouvernement a mis en place un plan d’action de sortie de crise, qui donne déjà et va donner lieu à différentes mesures, et par conséquent, il y aura un accès à toutes les informations relatives à ce dernier.

Il y a également des recherches plus intuitives. On peut désormais chercher par catégorie professionnelle par exemple. L’idée est vraiment de rendre l’accès à l’information le plus facile possible avec notamment des tableaux récapitulatifs, des numéros verts et lien utiles aux dirigeants.

Mayday : Quels sont vos objectifs pour la suite ?

CD : Notre objectif est de donner à ce site une visibilité la plus étendue possible afin qu’il ait une pleine utilité pour les entreprises et leurs dirigeants parfois perdus dans toutes ces mesures exceptionnelles.

Propos recueillis par Caroline de Bonville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.