Maisonneuve

Fondée en 1939 à Cérence dans la Manche (50), l’entreprise Maisonneuve, spécialisée dans la chaudronnerie industrielle et plus spécifiquement dans la fabrication de citernes et de fûts de bière, a été placée en redressement judiciaire ce mardi 29 mai 2018 par le Tribunal de commerce de Coutances.

L’entreprise Maisonneuve rencontre des problèmes de trésorerie liés au Brexit. En effet, en 2015, elle réalisait environ 40% de son chiffre d’affaires en Angleterre. L’effondrement de la livre sterling a eu un impact considérable sur la trésorerie des exercices 2016 et 2017.

Une solution avait pourtant été envisagée avec la communauté de commune Granville Terre et Mer (GTM). Celle-ci s’engageait à racheter sous conditions les actifs immobiliers industriels du groupe pour un montant de 3 millions d’euros, donnant un peu d’air à l’entreprise. Parmi les conditions négociées, l’entreprise Maisonneuve devait renforcer ses fonds propres en faisant entrer au capital un fonds d’investissement, ce qu’elle n’a pas fait, interrompant le processus de rachat des actifs immobiliers par GTM.

Selon le journal Ouest France, le dirigeant de l’entreprise, Brieuc Maisonneuve, se veut confiant et attend l’arrivée prochaine d’un repreneur industriel qui leur permettra de débloquer la situation et de repartir sur de bonnes bases. L’entreprise de 200 salariés n’a effectivement pas à rougir de son carnet de commandes qui est rempli pour l’année, laissant espérer un chiffre d’affaire de 32 millions d’euros pour 2018.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.